Beauté

Alerte Grand Froid ! Le plan pour soigner sa peau en hiver

 Alerte Grand Froid, Le plan pour soigner sa peau en hiver

Chez soi comme dehors, les fondamentaux pour protéger sa peau du froid. 

A peine le mois de décembre arrivé et déjà nos lèvres se gercent, nos mains s’assèchent et notre peau rougit. Et si l’été, mettre de la crème solaire suffit à régler bien des problèmes, l’hiver c’est plus compliqué. L’astuce : prendre soin de sa peau tout le temps, chez soi mais aussi à l’extérieur, en ayant les bons réflexes. Suivez le Plan Grand Froid !

Chez soi, bien au chaud.

Outre les fondamentaux d’une peau impeccable – se laver et se démaquiller le visage matin et soir (avec de l’eau tiède le matin, et une Eau micellaire nettoyante le soir) -, le secret d’un teint radieux, c’est d’hy-dra-ter. Et particulièrement l’hiver où le froid, le vent, la neige, les chocs de températures quotidiens provoqués pas nos passages du 0° extérieur au 37° degrés des intérieurs, et l’air sec des chauffages déshydratent intensément. Pour espérer avoir une peau de bébé (composée à 80% d’eau, y a du boulot), le premier réflexe est donc de boire toute la journée, 1 litre minimum.

Le second, prendre soin de soi et se chouchouter sans agresser l’épiderme. On oublie donc les gommages trop fréquents (on s’en tient à un par semaine suivi d’un soin apaisant) et les douches trop chaudes, et on mise tout sur les soins ultra hydratants. Pour ça, on choisit une crème plus hydratante que celle utilisée habituellement, notamment les crèmes dites « doudounes » ou spécial hiver proposées par toutes les marques comme la Cold Crème d’Avene. Et comme toujours, on la choisit adaptée à ses besoins ; pour les peaux grasses, on mise sur une crème légère, les peaux sensibles sur une crème apaisante et réparatrice et les peaux sèches sur une texture riche.

On en rajoute une couche en optant également pour des masques hydratants à appliquer une fois par semaine au minimum pour faire boire sa peau comme il faut. Pour ça rien, de plus simple, on l’étale généreusement sur son visage et on le laisse poser jusqu’à ce que la peau ait bu tout ce qu’elle pouvait. Après quoi, on retire l’excédent à l’aide d’un coton et on termine en massant les parties fragilisées. On n’oublie pas son corps, qu’on enduit d’un lait corporel après chaque douche et, si les rougeurs ou les gerçures persistent, on se masse délicatement à l’aide d’une huile riche.

Côté chauffage enfin, on essaie d’être raisonnable et de ne pas faire exploser le thermomètre en restant sous la barre des 20°, et on humidifie l’air régulièrement en investissant dans un bon humidificateur, pour sa chambre au moins.

Dehors, dans le froid.

La grande erreur des débutantes consiste à penser qu’une fois son chaud cocon quitté et sa peau déjà hydratée, on pourrait l’oublier. Or c’est précisément là qu’elle est le plus exposée et la plus tiraillée. La solution ; en hiver, on s’hydrate sur la durée et on s’arme de petits pots de crèmes pour soigner ses gerçures immédiatement et cibler les zones blessées. On emporte donc partout une crème ultra hydratante pour les mains, de préférence pour mains très sèches, comme le soin intensif peaux sèches pour mains abimées de Mixa. Pour nos lèvres, on glisse également dans notre sac le fameux tube d’Homéoplasmine utilisé et recommandé par tous les make up artists, la crème de Huit heures d’Elizabeth Arden qu’on s’applique à volonté sur les zones asséchées, ou un stick spécial lèvres gercées qui agira comme un masque. Les jours ensoleillés, on rappellera que le froid n’empêche pas les coups de soleil et qu’une crème anti-UV reste nécessaire ; on la choisit là encore ultra hydratante pour faire d’une pierre deux coups. Côté make up, on privilégie les BB crèmes ou les fonds de teint hydratant et on oublie les poudres libres si notre peau est déjà fragilisée. Dans ce cas, on mise sur un bon anticerne à la texture onctueuse qu’on applique généreusement et qu’on étale et fond pour couvrir nos joues de façon à pouvoir remettre de la crème le reste de la journée, sans risquer la cata terracotta. Ou on mise sur une lotion hydratante teintée comme celle de chez Clinique pour être efficacement protégée tout en restant maquillée. Enfin, on se couvre, de la tête aux pieds, gants, bonnets, chaussettes épaisses, écharpes hautes et cagoules s’il le faut, et, si on le peut, on profite de sa sortie en terre glacée pour aller se faire masser en instituts pour se détendre et se faire enduire d’huiles nourrissantes.