Beauté

J’ai testé…le sèche-cheveux Dyson Supersonic

Chaque matin c’est la même chose, par flemme aiguë ou par manque de temps, l’étape coiffure passe toujours au second plan. Mais ça, c’était sans compter l’arrivée d’un petit bijou de technologie dans ma salle de bain : le sèche-cheveux Dyson Supersonic. 3, 2, 1… Présentation.

Qu’on se le dise : les jolis cheveux, c’est cool. Mais sur moi, ça tourne vite en pointes fourches et frisottis en option. Alors quand on m’a proposé de tester LE sèche-cheveux révolutionnaire qui affole la beautysphère, autant vous dire que je n’ai pas hésité une seule seconde. Sur le papier, le Dyson Supersonic fait des miracles et promet de sécher votre tignasse très rapidement grâce à un flux d’air à grande vitesse et une température qui est mesurée 20 fois par seconde pour permettre de la contrôler en permanence et ainsi préserver la fibre des cheveux. Mais en vrai, ça donne quoi ?

Mercredi – 7h30 : C’est l’heure de la révolution capillaire ! Sèche-cheveux Dyson Supersonic en main, je commence par choisir mon embout parmi les trois proposés : 1/ l’embout lissant, 2/ le concentrateur pour brushing ou 3/le diffuseur. Mon choix se tourne vers le 1er embout… Et là, première surprise ! Je découvre que les trois accessoires sont aimantés, et donc ultra simple à installer !

Une fois l’appareil prêt à être utilisé, j’active le bouton de démarrage et opte pour une température normale de séchage, soit 87°C (vous avez également la possibilité de choisir une température de 115°C pour un séchage rapide ou pour le brushing,  de 65°C pour un séchage doux et de 31°C pour un séchage froid constant). Du côté de la vitesse, je mise sur un séchage rapide – pratique pour les retardataires comme moi !- mais il existe deux autres modes : le séchage normal et le séchage spécial brushing.

C’est parti ! Je passe enfin à l’action. Première impression ? Je suis littéralement stupéfaite par le bruit de l’engin qui est beaucoup plus silencieux que les autres appareils déjà testés. D’autre part, grâce à sa technologie Air Multiplier TM – également utilisée sur les ventilateurs sans pales Dyson – le flux d’air projeté est à la fois très puissant et super homogène, ce qui me permet de pouvoir coiffer parfaitement mes cheveux tout en les séchant.

Le sèche-cheveux Dyson Supersonic, mon verdict ? 

Une fois essayé, difficile de s’en passer ! Il est tout simplement bluffant. Le rendu final est beaucoup plus naturel qu’avec un sèche-cheveux lambda, je suis 100% séduite ! Après 10 jours d’utilisation, mes cheveux sont brushés, gardent leur volume et paraissent beaucoup moins abîmés. Et pour cause, le Dyson Supersonic n’agresse pas les cheveux et préserve leur brillance naturelle grâce à sa régulation optimale de la température qui offre une protection contre les dégâts causés par une chaleur excessive. En effet, j’ai réellement remarqué une différence depuis que je l’ai adopté : ma chevelure est plus douce et plus soyeuse.

Le moins : une technologie de pointe, ça a un coût… Il faudra débourser 399€ pour vous l’offrir.

Les plus :

  • Son design ultra-chic qui le ferait presque passer pour une oeuvre d’art dans ma salle de bain
  • Son ergonomie bien pensée :  le moteur placé dans le manche permet de rééquilibrer le poids et la forme du sèche-cheveux
  • Sa rapidité de séchage exemplaire : grâce à lui, je gagne du temps de sommeil en plus chaque matin et ça, ça n’a pas de prix !
  • Ses trois embouts aimantés qui promettent un coiffage simple et précis

Sèche-cheveux Dyson Supersonic, disponible sur le site internet de la marque.

À très vite,

Aurélia, votre sérial testeuse