Bien-être

Découvrez le chaga, super-aliment dont Hollywood rafole

 Découvrez le super-aliment dont Hollywood rafole

La côte ouest des U.S.A est gaga de ce nouveau super aliment, le champignon chaga.

Il est LA tendance 2017 pour toutes celles en quête de bien être et de boost ! Après l’açai dont vous retrouverez l’article ici, la poudre de maca, les graines de chia…c’est au champignon chaga de faire son entrée dans le temple de la superfood !

Impossible d’y échapper, on le voit pousser chez tous les baristas healthy de la Côte Ouest des USA. Le nom du breuvage magique ? Le « chagaccino ». Les Californiennes en sont dingues et déambulent dans les rues de L.A un cup encore tout chaud à la main. Posées sur les plages de Santa Monica, elles se désaltèrent avec la recette façon frapuccino le tout…avec 0 calorie of course. Réputé pour ses bienfaits énergisants, il fait aussi des adeptes chez les sportifs.

Véritable booster, il se boit dès le matin à la place du café pour attaquer la journée par un shoot d’énergie ! En la matière, la marque de référence est Four Sigmatic qui a développé des sachets à diluer pour se délecter d’une infusion chaude ou froide. Le goût du champignon chaga est légèrement boisé et vanillé, mais tout son arôme se révèle façon latte, en additionnant du lait végetal et une touche de crème de coco. Rien d’hallucinogène, juste des gorgées healthy.

Le chaga est un champignon aux bienfaits exceptionnels. Réel alicament, les éloges à son sujet ne manquent pas : aux vertus antioxydantes il contribue à ralentir le vieillissement de l’organisme et active le système immunitaire, il possède aussi des propriétés anti-inflammatoires et diffuse ses bienfaits en agissant sur le système digestif. Riche en vitamine B et minéraux il est aussi réputé pour son action apaisante, ses douces gorgées combattent ainsi le stress.

 Le black gold

Le Chaga puise toutes ses forces directement dans la nature. Habitué aux conditions extrêmes il pousse au cœur des forêts du Canada, de l’Alaska, de la Sibérie et de la Russie. Parasite non nocif, il se développe sur le bouleau, son arbre de prédilection. Ses propriétés bienfaisantes traversent les siècles et sont reconnues tout autour du globe au sein de nombreuses cultures. Véritable « black gold », les Sibériens le nomment « le don de dieu » ou « champignon de l’immortalité » tandis que les Japonais parle du « diamant de la forêt ». La résistance au froid et la longévité des Inuits viendraient, entre autres, de sa consommation.

Et si vous n’aimez pas le thé, sachez que la Brasserie Générale, une filiale Canadienne, a exploité à sa manière l’utilisation du champignon, en développant…une bière ! (à éviter de bon matin quand même)