Bien-être

I like to move it, move it

 Quand les sports d’extérieur s’invitent en salle 

Ce n’est pas parce qu’on ne participe pas aux JO qu’il faut se priver de faire du sport. En, plus, maintenant qu’il est aussi stylé d’aller à la gym que de boire du vin en terrasse, les coach et entraineurs redoublent d’efforts pour inventer chaque saison de nouvelles activités. Toujours plus ciblées et ludiques, il est loin le temps des cours d’abdos fessiers  où l’on répétait des exercices comme des bestiaux. Et quand les sports d’extérieurs s’invitent en salle, c’est encore plus réjouissant.

L’escalade /

Quand on pense escalade, on pense grands espaces verts, falaises à pic et surtout pas sport après boulot. Et pourtant… Depuis quelques années, les salles d’escalade se sont multipliées en ville pour permettre aux citadins d’aller brûler des calories et se confronter à eux-mêmes en se mettant au pied du mur. Et on aurait tort de s’en priver puisque, sollicitant tous les muscles du corps, l’escalade est un véritable four à calories (540 à 750 calories brûlées par heure en moyenne) et nous fait travailler à la fois notre agilité et notre concentration. Idéale pour ceux et celles qui ont besoin de retrouver confiance en eux en se dépassant et en se musclant.

 Quand les sports d’extérieur s’invitent en salle

Le cycling, encore et toujours /

Importé des Etats-Unis où il fait fureur depuis des années, le indoor cycling a explosé, surtout depuis que Dynamo a remis les parisiennes au sport. Le principe : 45 minutes de vélo et d’exercices ciblés (renforcement musculaire, positions multiples, accroissement de la résistance) réalisés dans une salle tamisée, musique à fond, et supervisé par un coach surexcité qui nous encourage et nous guide. Parfait pour les working girl puisqu’en 45 minutes on travaille tous les muscles tout en brulant des calories et en sculptant notre corps.

 Dynamo, Quand les sports d’extérieur s’invitent en salle

Le surf indoor /

C’est la nouveauté dont on entend encore peu parler mais qui risque d’en séduire beaucoup. Le concept est simple, du surf en salle sur des planches qui reproduisent l’instabilité des vagues et font travailler nos muscles et notre sens de l’équilibre. Tous les mouvements sont reproduits, la rame de départ, allongé sur la planche, le take-off, qui fait travailler les fessiers, et enfin l’équilibre, parfait pour les abdos et les cuisses. Le cours dure une heure et un écran géant diffuse des images de surf pour nous aider à nous évader. Le plus ? C’est ludique, et pour les débutants en surf, c’est le moyen de s’entrainer pour l’été prochain. Le moins, c’est un peu frustrant de surfer dans une salle, mais pour ceux/celles a l’imagination fertile, c’est un bon moyen se donner en voyageant.

 Surfset, Quand les sports d’extérieur s’invitent en salle

L’aqua stand up /

On connaissait l’aqua biking et l’aqua gym, mais l’aqua stand up, ça, il fallait y penser. Reprenant le si trendy Paddle, le sport des mannequins, l’aqua stand up aligne les planches dans une piscine et balance une musique rythmée pour nous faire enchaîner les exercices et les postures sur des planches travaillées par les vagues, le tout pagaie en main. A la fois cardio et tonifiant, on y va si on veut passer 45 minutes à se donner dans l’eau sans avoir l’impression d’être une retraitée californienne en plein cours d’aquagym.

 Aqua-stand-up, quand les sports d’extérieur s’invitent en salle