Bien-être

J’ai testé…un cours de pole dance

Cette année, je n’ai pris qu’une seule résolution : me surpasser plus que jamais. Et c’est ainsi que lundi dernier, je me suis retrouvée la tête en bas sur une barre de pole dance… Je vous raconte tout !

Flash-back : nous sommes dimanche soir. Installée en tailleur sur mon lit, je cogite depuis 1h en me demandant pourquoi j’ai accepté ce challenge : tester un cours de pole dance. Premièrement je ne suis pas une sportive dans l’âme, et deuxièmement, je suis loin d’être souple. En somme, je m’attends à vivre la plus grosse gêne de toute ma vie…

Lundi, 8h25. Terrifiée à l’idée de trémousser mon popotin devant des filles au super sex-appeal  ou de ne pas savoir m’agripper à la barre, j’avance à reculons vers mon premier cours d’initiation au pole dance. Une vingtaine de minutes plus tard, me voilà en brassière et mini-short, entourée de 6 autres filles, dans une ambiance plutôt détendue. Pourquoi suis-je obligée d’être aussi dévêtue ? Il faut savoir qu’un minimum de peau nue est requis pour bien s’agripper à la barre, sinon gare à la glissade !

8h30. Après quelques minutes d’explication, la prof passe aux choses sérieuses avec un échauffement intensif : chevilles, dos, jambes, bras, nuque…etc, toutes les zones y passent. S’ensuivent les abdos, les pompes, les étirements. J’ai déjà perdu environ 10L d’eau, mais je tiens le choc.

9h00. On entre enfin dans le vif du sujet, et c’est là que les choses se corsent. Notre prof nous demande de monter en haut de la barre. Hum. J’entoure mes jambes autour de la pole, j’essaie de me soulever tant bien que mal avec la force de mes bras. Malheureusement, triste constat : j’ai clairement l’air d’une grenouille en pleine crise de vertige. Vive le glamour !

9h15. Après cet exercice périlleux qui demande de la force et (beaucouuup) de gainage, notre prof nous enseigne 2 figures de base : le Step Around & le Fire Man. Résultat ? Mon mouvement est bien moins gracieux et harmonieux que celui de l’enseignante. Je me sens très vite exténuée, sans compter les rougeurs qui apparaissent sur tout mon corps à cause du frottement de la barre sur ma peau.

9h45. Le cours se termine avec quelques étirements élaborés à l’aide de la barre. Je rentre au vestiaire prendre une douche bien méritée !

Mon verdict ?

Souvent trop assimilée au strip-tease, je peux aujourd’hui le clamer haut et fort : la pole dance est un véritable sport physique ! Et à vrai dire, je crois n’avoir jamais eu autant de courbatures de ma vie qu’après ce cours d’initiation. Fesses, dos, cuisses, abdos, bras, épaules… chaque partie de mon corps a été sollicité au point de découvrir des muscles insoupçonnés. En clair, si vous voulez vous sculpter un corps de rêve, c’est sur la pole dance qu’il faut miser !

Certes, je suis ressortie de cette séance ultra fatiguée, mais j’étais fière d’avoir réussi mon challenge. Et puis, je dois admettre que je me suis bien amusée tant l’ambiance entre filles était fun et détendue.

Une bonne idée à faire à l’approche de la Saint-Valentin pour charmer son chéri le jour J… Enfin, attention aux courbatures qui risqueraient de gâcher la surprise. Je dis ça, je ne dis rien !

Prix : 19€ le cours de découverte, 30€ le cours à l’unité ou 270€ le pack de 10 cours. Studio Pole and Dance, 208 rue Saint-Maur 75010 Paris.

Retrouvez l’école de Pole Dance la plus proche de chez vous grâce à cet annuaire dédié.