Bien-être

Régime Atkins mode d’emploi : la diète miracle de la famille Kardashian

 Régime Atkins : la diète miracle de la famille Kardashian

Depuis quelques semaines, les soeurs Kardashian fondent à vu d’œil. Sculpturales et en forme, elles affichent des courbes maîtrisées. Révélations sur leur régime miracle.

Pour se délester des 30 kg superflus accumulés durant sa grossesse, Kim Kardashian et sa soeur Klhoé adoptent une routine alimentaire qui demande une discipline sans frustration. Leurs secrets ? Le régime Atkins, qui a également fait des adeptes parmi d’autres stars telles que Jennifer Aniston, Renée Zellweger, Demi Moore…

Leur routine et leurs efforts sont partagés à coup de posts sur instagram. A la vue des résultats, Vloggist a décidé de se pencher sur les principes du régime Atkins et de vous partager les conseils récoltés.

 Les soeurs Kardashian

Mis au point dans les années 70 aux U.S.A par le Dr Atkins, le régime fait perdre du poids rapidement et durablement en visant la consommation contrôlée des glucides. Il s’agit de restreindre l’ingestion des sucres complexes (amidon, céréales, pommes de terre, légumineuse, farine raffinée…), ainsi que la quantité de sucres simples (fructose, glucose, lactose, saccharose contenus par exemple : dans le lait, le miel, les fruits).

En quoi consiste-t’il ?

Il se divise en 4 phases. Il mise sur la consommation d’aliments pauvres en glucides. Ainsi, l’organisme produit l’énergie nécessaire à son fonctionnement mais brûle également les graisses. Cela entraîne une perte de poids rapide.

A l’inverse d’un régime hypocalorique, le régime Atkins ne diminue pas la consommation de calories mais l’apport en glucides. La restriction de glucides a une incidence sur le taux de sécrétion d’insuline qui serait en cause dans le stockage des graisses. Ce faible apport en glucides incite le métabolisme à puiser dans ses graisses pour fonctionner. Une diète faible en glucides engendre la production de plus de cétones et élimine plus de calories. Le régime Atkins a également une incidence positive sur le taux de cholestérol.

Phase 1 démarrage :

Durée de 2 semaines minimum selon le poids à perdre.

  1. Donner un coup de fouet, enclencher la perte de poids,
  2. Réduire l’ingestion des glucides à 20 gr. par jour (cela équivaut à une tranche de pain ou une pomme) et c’est environ 10 à 15 fois moins que ce que l’on a l’habitude de consommer.
  3. Exclure tous les aliments superflus contenant du sucre sous n’importe quelle forme.
  4. Constituer des repas avec des légumes pauvres en glucides mais riches en fibres et minéraux, anti oxydants.

Liste non exhaustive  :

  • Aliments permis : poisson, fruits de mer, œuf, beurre, huile, vinaigre, concombre, salade verte, olive noire, chou, avocat
  • Aliments permis avec modération : fromages (camembert, chèvre, emmental…)
  • Aliments proscris : sucres, féculents (céréales, riz, pâtes, pain, muffin), noix, graines, fromages à pâte molle (ricotta, mozzarella).

Règles d’or pour éviter toute frustration

  • Ne jamais sauter de repas, ne pas s’affamer. Bine respecter les 3 repas journaliers (ou 4 à 5 repas légers).
  • Manger 115 à 175 gr de protéines  (la volaille, crustacés, œuf, fromage, poisson…). Toutes les viandes transformées comme la charcuterie sont proscrites.
  • L’œuf est l’aliment de base du petit-déjeuner en particulier.
  • Chaque jour : boire 8 grands verres d’eau de 25 cl ou des boissons comme des tisanes, (café et thé sont autorisés avec modération). Dans ces liquides, inclure 2 tasses de bouillons à boire : l’un le matin, l’autre l’après-midi.
  • Distinguer la faim réelle et l’habitude (celle de grignoter ou faire un en-cas sans besoin). Adapter les portions, à mesure que l’appétit diminue.
  • Il est nécessaire de proscrire les aliments frits et panés, mais l’apport en bonnes graisses est permis (comme l’huile d’olive, beurre…)
  • Respecter la teneur et l’apport en glucides des aliments. Pour cela, il est primordial de bien se référer aux étiquettes des produits ou utiliser le compteur mis à disposition ici.

Phase 2 : perte de poids continue

Cette étape détermine le taux de glucides que vous pouvez assimiler tout en continuant à perdre du poids. Il s’agit d’une sorte d’exploration pour déterminer votre tolérance aux glucides. La réintroduction progressive se fait à raison de 5 gr. de glucides (vous passez de 20 gr. à 25 gr.) L’éventail des aliments autorisés s’élargit.

  • Les aliments à réintroduire : fruits à coques, baies, olégéaneux, produits céréaliers, ananas, riz, poireaux, betteraves, maïs…

Les règles d’or : 

  • Continuer de compter la part journalière de glucides ingérées.
  • Veiller à consommer du sel pour lutter contre la fatigue.
  • Continuer de boire 8 grands verres d’eau par jour.
  • Aliments autorisés à être réintroduits : fromage blanc, mozzarella,…

Si vous constatez qu’en phase 2 votre perte de poids est inexistante, c’est que votre corps est particulièrement sensible aux glucides. Il faudra donc songer à les consommer avec modération… et reprendre le contrôle. Pour cela, si votre poids idéal n’est pas atteint, il faudra redescendre de 5 gr. journalier le nombre de glucides assimilables pour constater les changements provoqués. Le poids inchangé peut provenir d’un aliment réintroduit en particulier. Tant que la situation est hors de contrôle, il ne faut pas réintroduire d’autres aliments.

Phase 3 : la pré-stabilisation

Vous avez appris à contrôler votre appétit et l’apport des glucides. Dans cette phase, il s’agit d’adopter des habitudes alimentaires idéales sur le long terme pour stabiliser votre poids dans la durée. Il est permis d’ajouter 10 gr. de glucides journalier (tout comme en phase 2, si la perte de poids se stoppe, il faut de nouveau réduire l’apport en glucides). Quand le poids visé est stable durant 4 semaines, vous pouvez passer à la dernière phase.

La phase 3 permet de : 

  • Perdre les derniers kilos
  • Tester votre tolérance aux glucides
  • Tester votre tolérance aux aliments exclus
  • Garder le contrôle

Aliments à réintroduire : les pommes de terre, la carotte, les lentilles, les flocons d’avoine…

Phase 4 : la stabilisation définitive

Avec les 3 phases précédentes, vous avez appris à connaître votre corps et sa tolérance aux glucides, les quantités à ne pas dépasser pour maintenir votre poids idéal. Dans cette phase il s’agit de continuer à manger en fonction de l’équilibre glucidique déterminé au cours des semaines et l’appliquer dans la durée, car cela fera partie de votre mode de vie permanent.

Pour d’autres astuces et conseils pour afficher une ligne qui vous ressemble à l’arrivée des beaux jours retrouvez en détails dans ces articles :

5 astuces pour maximiser vos chances de perdre du poids

Le petit déjeuner idéal qui est fait pour vous

Les recettes de smoothies detox

Eviter les calories tout en se faisant plaisir

I’m showing you the easiest way to kickstart your diet on my app today!????????????Link in bio

Une publication partagée par Khloé (@khloekardashian) le

You guys need to try this bomb ass smoothie! Link in bio for the recipe

Une publication partagée par Khloé (@khloekardashian) le

Yum! Yum! Yum! These yummy buttery chicken puffs are SO good and super easy! Get the recipe on my app! Link in bio

Une publication partagée par Khloé (@khloekardashian) le