Bien-être

La rose comme note de cœur

Parfum subtil et délicat, la rose, boudée par les parfumeurs ces dernières années s’offre un coup de jeunesse et se modernise pour squatter les parfums et cosmétiques tendances et leur apporter une touche douce et unisex.

La rose, le couteau suisse de la cosmétique

Redevenue très convoitée par les grandes maisons du parfum mais aussi par celles de la cosmétique, la rose connaît à nouveau ses heures de gloire. Utilisée dans les crèmes et les soins pour ses propriétés anti-âge, hydratante et purifiante, c’est un peu l’ingrédient incontournable à avoir dans sa salle de bain, comme une sorte de couteau suisse de la beauté. Mais si elle brille dans la cosmétique de luxe, elle n’est pas invisible non plus question parfum.

Mariages enivrants pour parfums entêtants

C’est d’ailleurs au cœur du monde des nez et de la parfumerie que la rose dévoile toute sa puissance et sa force. Avec des senteurs entêtantes et un sillage capiteux qui ne laisse pas de marbre, elle séduit partout où elle passe.

Associée à des notes boisées ou épicées, on oublie sa réputation de coquette un peu old school pour ne retenir que sa puissance et sa douceur. Comme un retour aux sources et un clin d’œil au charme oriental, elle apporte de la délicatesse et des airs de voyage à des parfums en manque d’identité.

Pour obtenir un côté plus animal et créer des parfums unisex, le vestiaire olfactif masculin s’invite également et s’associe à la rose par des accords audacieux. Le bois rare de oud lui apporte une note de cuir, tandis que le patchouli et les senteurs boisées offrent une version plus sauvage à notre rose florale. Les agrumes, eux, lui apportent espièglerie et légèreté et nous permettent d’adopter des parfums d’été au charme sensuel.

Rose, entre puissance et sensualité

Comme un hommage à la simplicité mais aussi à la passion, la rose séduit et se conjugue à merveille dans des parfums à la fois « cuirés » et satinés. Elle se décline à l’infini et adoucit épices et notes boisées laissant derrière elle un sillage reconnaissable entre milles. Mariée à des senteurs plus viriles, la plus romantique des fleurs n’en ressort que plus forte et féminisée, comme par contraste.

Avec ses milles et une nuances, la rose n’en finit pas de nous enivrer de ses parfums et de son pouvoir de séduction.