Bien-être

Comment calculer l’heure idéale pour se coucher ?

 Sommeil : comment calculer l'heure idéale pour se coucher ?

Adieu cernes et somnolence l’après-midi ! Restez  en forme malgré le froid et les journée courtes. Malgré les adages, tout le monde n’a pas forcément besoin de huit heures de sommeil, ou de s’endormir avant minuit. Vous voulez identifier le timing parfait pour votre sommeil ? Grâce à Vloggist, apprenez à calculer l’heure idéale pour vous coucher !

Chaque personne a une horloge biologique unique /

 Sommeil : comment calculer l'heure idéale pour se coucher ?

En matière de sommeil, il n’y a pas de règles. Nous avons tous une horloge biologique, située dans le cerveau, qui détermine le besoin en sommeil, les heures optimales d’endormissement et de réveil. C’est elle qui définit si vous êtes couche-tôt ou couche-tard – une donnée contre laquelle vous ne pouvez pas grand-chose.

Evidemment, il est possible de modifier légèrement vos tendances naturelles, afin de les ajuster à votre mode de vie. Mais votre partenaire aura beau se moquer de vos grasses matinées, vous ne réussirez pas pour autant à vous endormir à 22 heures !

Etudier son rythme naturel /

 

 Sommeil : comment calculer l'heure idéale pour se coucher ?

Connaître son rythme naturel de sommeil, c’est se donner les moyens d’être plus en forme. Devez-vous vous coucher à 23 heures ou à 2 heures du matin ? Pour le savoir, étudiez-vous minutieusement. Etablissez un agenda du sommeil en notant pendant un mois l’heure à laquelle vous vous endormez et vous levez, en semaine comme le week-end. Soyez bien attentive à l’heure à laquelle vous vous éveillez naturellement, sans alarme. Et ajoutez des observations sur votre état de fatigue.

Ensuite, faîtes la moyenne des heures de sommeil par nuit, prenez du recul et déduisez votre heure idéale personnelle de coucher.

Etre attentive aux signes du corps /

 Sommeil : comment calculer l'heure idéale pour se coucher ?

Pour glisser paisiblement vers les bras de Morphée, quelques règles s’imposent : ne pas manger trop tard, ou éviter les activités stimulantes avec des appareils électroniques juste avant de vous coucher. Evitez de boire trop d’alcool le soir, ou trop de café dans l’après-midi. Ne consommez pas trop de sucre au dîner, car celui-ci excite l’organisme. Si vos pensées vous maintiennent éveillée, tentez de les faire taire en écoutant de la musique douce par exemple.

Aux premiers bâillements, commencez à vous mettre en mode « repos » – tamisez la lumière, mettez des vêtements confortables, puis faîtes votre toilette. Les rituels du soir sont importants : ils permettent au cerveau d’identifier que le coucher approche. Il est important de reconnaître les signes de fatigue que le corps vous envoie : il réclame du repos !

Trouver le meilleur rythme pour votre sommeil demande un peu d’efforts, mais sera largement récompensé par un surplus de tonus et d’énergie. Et pour être encore plus en forme, tournez-vous vers une alimentation vitaminée !