Lifestyle

2017 Année de la ……

 2017 Année de la ……

Si 2016, rimait avec plein de bonnes choses de la vie, il faudra trouver avec quoi 2017 va nous faire vibrer ! Ce qui est sûr, c’est qu’elle va commencer comme toutes autres : pleine de bonnes résolutions.

Cette fois-ci on peut le dire : le fête est bien finie. Après un marathon épuisant pour le foie et tous les autres organes vitaux du corps, il est grand temps d’envisager la rentrée sous une forme moins copieuse. C’est sûr vous n’y manquerez pas, comme tous les ans, ces premières semaines de janvier vont être rythmées par au moins 3 éléments déterminants : les voeux, la galette des rois et les fameuses (trop) bonnes résolutions.

Si la saison des voeux est surtout un sacerdoce pour les professions pour qui ça compte vraiment (on pensera en premier lieu aux fonctions politiques ou aux métiers qui y sont associés, pour les autres, ça devrait se régler en une cérémonie tout au mieux), le marathon des galettes sera une réalité pour beaucoup. D’autant plus que la mode semble avoir bien pris et tout le monde y va de sa “soirée galette” ou de son “goûter galette”. Mais revenons à l’élément le plus déterminant pour le mois de janvier : les bonnes résolutions. Cette interminable série de choses qu’on rechigne à faire dans la vraie vie mais qui deviennent notre quotidien le temps d’un mois ou pire d’une ou deux semaines.

C’est bien connu, les résolutions n’engagent que ceux qui les prennent et c’est bien là le problème. Petit tour d’horizon des choses que nous vous conseillons de faire (vraiment) sans tomber dans l’excès :

  • Une pratique sportive plus assidue : on connaît l’adage de l’esprit sain dans un corps sain. L’idée n’est pas mauvaise au contraire. Après les kilos de dinde et de foie gras, ça ne vous ferait pas trop de mal d’envisager de vous y mettre (au sport). Mais tout est question d’équilibre. Si vous êtes déjà un(e) pratiquant(e) régulier, vous n’avez rien à changer, si ce n’est qu’à vous promettre de maintenir votre rythme. C’est plutôt si vous êtes (comme moi) un fainéant….alors là il y a une règle d’or : allez-y mollo ! ça ne sert à rien de courir vous abonner à la première salle de sport en bas de la rue. Non il vaudra mieux y aller progressivement avec par exemple, un footing par semaine (5 puis 7 puis 10 km) et pourquoi pas le démarrage d’exercices de mise en forme (étirement par exemple).
  • Une alimentation plus équilibrée : Dans la même veine, troquer quelques aliments très gras pour des fruits ou légumes pourrait vous faire du bien. Là encore, ça ne sert à rien d’aller remplir votre frigo avec 10 KG de légumes qui vont finir par se périmer ou au moins se cryogéniser si vous avez opté pour l’option congélo. En revanche, avec les mois d’hiver, envisagez une bonne soupe de temps en temps et si possible de votre préparation – c’est facile à faire, on y reviendra dans un prochain billet consacré aux “bons petits plats d’hiver”. Donc comme le sport : allez y mollo. Ne passez pas du tout au tout.
  • Une vie sociale plus ou moins intense (du moins “régulée”) : que vous soyez une teufeuse invétérée ou une maman ours fan de série, ne pensez pas que vous deviendrez votre opposée du jour au lendemain. Encore une question  d’équilibre : accordez vous 1 à 2 soirées par semaine pour vous, pour lire, regarder un bon film, 1 à 2 soirées avec votre mec pour faire des choses sympas à 2 (un bon film, un bon plateau télé) et le reste profitez des joies de la vie sociale. N’oubliez jamais que c’est en ayant une vie sociale régulée qu’on profite de tout au mieux, autrement dit : pas la peine de sortir tous les soirs pour avoir l’impression que la vie est une fête. 1 ou 2 soirées festives par semaine valent mieux qu’un marathon raté !
  • Une vie culturelle plus riche : sur ce terrain je ne pourrais que vous inciter à en faire plus, d’autant plus si vous habitez de près ou de loin de Paris qui a une offre culturelle absolument exceptionnelle. Mais au lieu d’avoir les yeux plus gros que le ventre, fixez vous quelques objectifs atteignables (1 expo par mois par exemple, 1 pièce de théâtre tous les 2-3 mois). On vous fera prochainement un petit guide des grandes expos à venir à Paris et dans les principales villes de France.
  • Un engagement vers les autres : ça serait l’apothéose. Si parmi les bonnes résolutions, l’on pouvait se dire qu’il est aussi bon de se tourner vers les autres que de penser à soi. Sur ce terrain, il y a bien sûr la forme la plus aboutie de l’engagement qui est celle de l’action vers les autres (comme le bénévolat par exemple), mais commençons par une action raisonnable (et faisable) : choisissez 1 ou 2 associations qui défendent des causes qui vous touchent et obligez vous en 2017 à leur faire un don. Pas forcément une fortune mais déjà au moins un don !

Et bonne année bien sûr !

A suivre