Lifestyle

Aliments aphrodisiaques : ce week-end, faites monter la température !

 Margot Robbie, Leonardo di caprio

Gingembre, cacao, huitres, câpres…  peut-on vraiment faire monter la température en préparant à diner ?

A en croire certains, il n’y aurait pas que la lingerie fine ou le charme pour espérer séduire et faire monter la température. Plus simples, et plus discrets, seraient les attributs de certains aliments. Certes, la chose est moins excitante a priori et surtout moins crédible puisqu’on peut honnêtement douter du fait que manger un carré de chocolat ou ingérer deux kilos de gingembre puisse mettre en transe sa moitié. On a tous déjà mangé des huitres sans pour autant finir nue et en chaleur à la fin du repas. Point de potion magique ou de tour de passe-passe néanmoins puisqu’il a déjà été de nombreuses fois prouvé que certains aliments avaient bien des vertus aphrodisiaques. Mais comment ?

 Les aliments booster de libido

Si tous les aliments ne sont pas égaux face au désir, c’est que certains contiennent des substances qui stimulent la sécrétion d’hormones du plaisir quand d’autres, moins sexy, ont des propriétés vasodilatatrices ou accélérant la production des spermatozoïdes. D’autres encore, par l’effet qu’ils produisent « en bouche » excitent tout simplement nos sens gustatifs en premier lieu, et réveillent en même temps les autres. Alors sur lesquels miser ?

Pour les moins cuisinières, on se rue sur les épices, faciles à parsemer et qui viendront pimenter vos plats et votre vie sexuelle. Clous de girofle, poivre de Cayenne, gingembre évidemment (qu’on peut aussi préparer en jus à mixer avec du jus d’orange), safran, vanille, croix de Malte et cannelle, on en met partout, dans nos mets salés (poulet safran, cabillaud gingembre, champignons poivrés) ou sucrés (glace vanille, biscuits à la cannelle), sans pour autant tous les mélanger : ça ne servirait à rien si ce n’est à vous rendre malades et à gâcher votre diner.

 

Plus simples encore, certains aliments ne nécessitent aucune préparation (ou très peu) et feront votre menu autant que leur travail de boosters sexuels. L’avocat, les asperges, le céleri (délicieux en purée) les huitres, mais aussi le piment rouge ou la roquette peuvent faire une entrée ou servir d’accompagnements. On n’oublie pas non plus l’ail, l’oignon ou les câpres, faciles à associer ou glisser dans un plat !

Côté dessert enfin, le plus connu, le chocolat, n’est pas le seul à jouir de ces supers-pouvoirs. Les amandes, la pastèque, l’anis (à préparer en crème par exemple) ou le miel sont aussi efficaces. Et tout aussi savoureux.

On les prépare simplement, et surtout, on déguste sans espérer de miracle ; si leurs effets sont démontrés, il s’agit de boosters naturels, pas de baguettes magiques. Inutile donc de se gaver de gingembre au cacao arrosé de miel et de cannelle ou de préparer un diner 100% Aphrodite, la seule déesse c’est vous, à vous d’en faire vos armes !

 Aliments aphrodisiaques : ce week end, faites monter la température !