Lifestyle

Alors comment ça va avec … ?

 Alors comment ça va avec … ?

Scène vécue par tous : Pierre, Paul ou virginie, peu importe, la sentence est la même. Un jeune couple, tant qu’il n’est pas marié, ou durablement installé dans le quotidien de la relation aura la chance de devoir répondre à la sempiternelle question : “Alors, comment ça se passe avec … ?

Cette question prend des couleurs différentes en fonction de la personne qui la pose – célibataire donc forcément un peu jaloux(se); ou en couple installé et qui se sent donc détenteur d’une connaissance approfondie sur la vie amoureuse  – mais surtout en fonction de la temporalité de la relation à laquelle elle s’applique. Elle sera joyeuse et ne cachera pas sa dimension fortement sexuelle et frivole pour un très jeune couple: le “alors ça se passe comment avec machin” doit s’entendre comme un : “alors ça se passe bien au lit” ?.

Passés quelques mois (3-4), la routine s’installant, la même question prendra une autre tonalité et sera teintée d’une plus grande maturité. Il faudra alors la comprendre comme un “ça se passe TOUJOURS aussi bien avec machin” (sous-entendu : au lit, mais pas que) . Au-delà de 6 à 9 mois de relation, le sexe s’efface très vite des sous-entendus (à croire qu’une sexualité épanouie ne dure même pas le temps d’une grossesse ?) pour ne laisser la place qu’à une projection totalement adulte : “alors comment ça va avec machin ?” devient LA question qui tue : “est -ce que tu te vois à long terme avec lui ou elle” ? Et là c’est vrai que tout de suite ça devient moins drôle.

Vient ensuite la période de l’emménagement à deux, ou là, sans aucun équivoque, la question ne peut s’entendre autrement que comme un “Vous vous supportez toujours ?” – le sexe a dans ce cas totalement disparu, au profit de considérations bassement matérielles sur les courses, le tube de dentifrice ou la vaisselle qui reste dans l’évier en attendant Godot, qui bien sûr n’arrive jamais.

Avec le temps qui passe, et chacun confronté à ses problématiques du quotidien, la question revêt moins d’énergie et de sens cachés : “alors comment ça va…” ne sert uniquement plus qu’à vérifier si….  “Tout va bien ?”’.

Mais les choses ne changent vraiment, mais alors, vraiment radicalement qu’avec le mariage. Parce qu’un couple marié, est forcément un couple qui va bien, qui s’aime, dont le quotidien est harmonieux et bien rythmé et même dont la sexualité est épanouie (mais faut peut-être pas pousser non plus). Alors là, tout simplement; la question ne fait pas seulement prendre une couleur différente : elle change ! Et oui ! Peut-être par gêne ou parce qu’on ne voudrait pas imaginer que ça puisse mal se passer, le “Comment ça se passe avec … ?“ devient tout simplement : « Comment va machin” ?.

Histoire de laisser libre réponse à celui ou celle à qui on la pose….

Heureusement les histoires d’amour finissent (parfois) mal; et après 10 ans de vie commune, les enfants qui grandissent, et l’apparition des démons de midi, minuit, et de 3h moins le quart; les langues se délient et avant même qu’on nous la pose, on a envie de crier:“Machin me fait tellement chier….”.

A suivre.

#chroniquesdefrançois