Lifestyle

Le beau teint mondain

 femme reveil matin

Lundi matin. Retour de week-end. On déteste le lundi matin non ? S’il y a un moment de la semaine, qu’on voudrait bannir c’est celui là. Alors certains diraient que c’est le dimanche soir le pire moment de la semaine ; ce moment souvent associé c’est vrai à un sentiment de vague à l‘âme en vagues larmes (dédicace à Alliage, oui oui ). Mais en fait je crois que dans le fond, la mélancolie du dimanche soir n’est qu’une anticipation de la redoutable appréhension du lundi matin. Nous y voilà.

Ce qui m’amuse le lundi matin, et je pense que vous visualiserez la scène, c’est de comparer les différentes mines de gens. Il y a ceux pour qui le week-end a été une source intarissable de repos, de confort, de sport  et de bien-être. Pour eux le week-end c’est spa & cocooning. Ou pour la version low-cost : enfants au parc, et gigot haricot-vert chez les beaux parents. Pour ceux-là, le lundi matin sera l’occasion d’afficher une mine reposée, rafraichie. A la limite, pour eux, le lundi matin est leur fierté, leur victoire : ils peuvent montrer à leurs collègues à quel point leur vie est saine … ou chiante diraient les autres. Pas besoin de faire un dessin. Je parle bien sûr de ceux pour qui week-end rime avec fêtes, potes, diners, bars, verres, teufs, anniv. Ceux qui dès le lundi matin ont l’œil vitreux et le teint blême des fins de semaines difficiles. Les fêtards quoi. Je pense plutôt faire partie de cette deuxième catégorie. D’eux on dira facilement : « bah dis donc le week-end a été animé » ? ou encore  « t’as pas beaucoup dormi toi ce week-end » ?. Et là on aurait bien envie de répondre : « ouais j’ai pas une vie relou comme la tienne ». Mais comme on est poli on répond juste «ah oui c’est vrai j’ai eu l’anniversaire de ma cousine, ça a fini un peu tard ». Baliverne.

Je me suis donc demandé comment l’on pouvait, en étant fêtard, nous aussi arriver le lundi matin avec un beau teint frais qui fait envie et se prémunir ainsi contre ces quolibets.

A part prendre un abonnement à la cabine UV, boire des litres de jus de carottes, ou abuser de terra cota, pour l’instant je n’ai pas trouvé la solution. Mais une chose est sûre : racontez votre week-end endiablé au gang des mines radieuses et beaucoup vous envieront votre beau teint mondain.