Lifestyle

Classe Mannequin

 Photo Herb Ritts

Au début des années 1990, elles sont devenues des icônes bien au-delà des podiums. Elles, ce sont les Top Models, habillées par les grands couturiers et façonnées par les photographes. L’exposition Herb Ritts à la Maison Européenne de la Photo à Paris revient (en partie) sur cette période faste.

Vanessa Demouy, Cachou, ça vous parle ? Si vous êtes nés avant 1985, ça vous dira nécessairement quelque chose. Elles étaient les stars de la sitcom Classe Mannequin, diffusée entre 1993 et 1994 sur la “la petite chaîne qui monte” de l’époque, la bien-nommée M6. C’est dire qu’à cette époque, le phénomène Top Models bat son plein. Reléguées au simple rang de porte-vêtement, les mannequins ont connu à partir du milieu des années 1980 une décennie d’embellie fulgurante qui les a transformées en stars. En France, c’est Karl Lagerfeld qui, parmi les premiers,  installe la très jeune et pétillante Inès de la Fressange en égérie exclusive de la maison Chanel. Mais c’est en Italie sous la patte de Gianni Versace que le phénomène va s’amplifier. Promoteur d’un style glamour et flamboyant, fait de motifs chatoyants, il surconsomme Naomi, Christy, Claudia (une autre future égérie Chanel), Eva, Carla, Cindy qu’il fait défiler et qu’il utilise dans ses campagnes de pub. Il n’est pas le seul à surfer sur la vague, ou pire, à faire monter la vague.

La photo de Herb Ritts, avec Stephanie Seymour, Christy Turlington, Tatjana Patitz, Naomi Campbell, à Hollywood en 1989 est l’un des meilleurs et plus beaux témoignages de cette époque. C’est cette photo, que l’on retrouve à l’exposition consacrée au photographe américain mort en 2002, qui m’a inspiré ce billet. Adepte du Nu esthétique reproduisant des figures et poses de l’époque antique grecque, Herb Ritts est un très grand photographe qui de toute évidence aimait les sujets qu’il photographiait. De Madonna à la crinière blonde peroxydée jusqu’à John Travolta et Patrick Swayze mis à nu, Ritts veut percer le mystère de ses sujets, tout en les magnifiant. Cette belle exposition mêle photos de mode, portraits de stars et nus de femmes et d’hommes. A voir. Vraiment, à la Maison Européenne de la Photo à Paris.

Bon lundi !

#ChroniquesdeFrançois

Exposition : Du 07.09.16 au 30.10.16, MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE, 5/7 RUE DE FOURCY – 75 004 PARIS – FRANCE