Lifestyle

Comment décorer son intérieur aux couleurs de Noël ?

 atelier du pere noel Cover (votredeco.com)

Les dix commandements d’une déco de Noël réussie

A Noël, il n’y a pas que le sapin qu’on décore mais son intérieur aussi. Pour rentrer chaque soir dans un nid douillet et féérique et profiter de la magie de cette période avant le réveillon, on pare son chez soi de rouge et de vert, de lumière et de gui, de chaleur et de magie. De la porte à la table en passant par la cheminée, l’esprit de Noël investit les lieux !

1. Du rouge et du vert

A Stendhal Le Rouge et le Noir, au Père Noël le rouge et le vert. Tout le monde le sait, ce sont les couleurs de Santa et il suffit de les coupler pour que ce dernier paraisse présent. Serviettes en papier rouge et chemin de table vert, rubans des deux couleurs tressés ensemble et simplement accrochés à nos murs ou disposés sur nos meubles, branchages décorés de petites boules rouges, bougeoirs surmontés de gui et de bougies rouges, on les allie dès qu’on peut pour ponctuer notre intérieur de tâches de Noël.

 2. Des lumières par milliers

Guirlandes, bougies, couronnes lumineuses, on oublie les lampadaires et les lampes classiques et on éclaire son chez soi de lumières douces et tamisées. On achète des guirlandes qu’on dissémine dans tout l’appartement, en les enroulant autour d’un bar, les mêlant dans un grand vase posé à même le sol, les disposant sur sa cheminée ou autour d’un miroir, et on se gâte de photophores frappés d’étoiles ou peints en rouge pour s’éclairer à la bougie. Et pour ceux qui ont une cheminée, c’est le moment de la faire fumer !

3. Des couronnes à déposer et à faire soi-même

C’est l’accessoire indispensable de Noël : la couronne. Qu’on l’accroche à sa porte d’entrée, qu’on en décore un mur ou qu’on la pose simplement sur une commode, on l’achète chez un fleuriste déjà faite ou on suit l’un des nombreux DIY pour la faire soi-même. On peut, par exemple, prendre un cintre en fer qu’on plie de façon à en faire un cercle et autour duquel on dépose des feuilles d’eucalyptus et de petites boules rouges qu’on fait tenir à l’aide d’un fil de fer ; ou découper un cercle de carton de la taille que l’on souhaite sur lequel on colle simplement plusieurs pommes de pin qu’on bombe en doré avant de l’enrouler d’un ruban noir dont on se sert pour l’accrocher.

4. Des cerfs et des étoiles

Comme la couronne, les cerfs et les étoiles sont des symboles forts qui nous transportent immédiatement au pays des neiges éternelles. On shoppe donc des objets à leur effigie, bougies en forme de cerfs, nappes étoilées, ou coussins cousus d’étoiles, tête de cerf… et on peut là encore en fabriquer soi-même, en découpant de larges étoiles dans du papier canson vert, rouge ou d’or, ou en fabriquant une tête de cerf en carton pour l’accrocher au mur.

5. Des suspensions à accrocher

Le diable se cache dans les détails. Et le Père Noël aussi ! Discrètes et élégantes, les suspensions de Noël s’accrochent partout et s’invitent sur nos murs, nos meubles ou nos tiroirs, comme autant d’indices que le réveillon approche. Petit sapin de bois, boules précieuses, cœur de tissus rouge et vert, on les dispose un peu partout selon son goût.

6. Les délices de Noël exposés

Mandarines, dattes et figues séchées sont les fruits de Noël dont les couleurs et les odeurs s’invitent chez nous pour être dégustés le jour du réveillon… et décorer notre intérieur avant. On achète donc des kilos de mandarines qu’on dispose dans un plat décoré de gui ou de branchages, ou de grandes corbeilles de Noël qu’on pose sur sa table basse ou sa table à manger avant l’heure. Et on n’oublie pas l’éternel calendrier de l’avent qui convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants, et les assiettes de cookies pour remercier ce cher Santa d’être passé !

7. Une cheminée parée

Pour celles et ceux qui ont la chance d’avoir une cheminée, on la comble de guirlandes, de branchages, de vases remplis de gui, ou de couronnes, et on fait pendre à son manteau quelques chaussettes de Noël (on évite celles qu’on porte si possible) pour en faire un autel féérique.

8. Une table soignée

Si l’on attend le réveillon pour sortir le grand jeu et couvrir sa table d’étoiles, de gui, et de photophores, de boules, avant ça, on pare sa table des couleurs de Noël, nappe rouge, bougeoirs dorés, chemin de table brodé, pour une déco stylée.

9. Des accessoires éparpillés

Pour ceux qui préfèrent ponctuer leur intérieur de touches déco plus discrètes, on dépose ici et là quelques pommes de pins, des branchages ou une couronne, un photophore ou un chandelier de Noël, des boules qu’on dispose sur nos étagères ou suspendues à nos tiroirs, sans jamais forcer le trait. Les accessoires de Noël sont si nombreux qu’on a l’embarras du choix, et vite fait d’en mettre un peu partout. On joue aussi sur l’alliance du noir et de l’or plutôt que du vert et du rouge pour rester festif sans en faire trop.

10. Un sapin déjà comblé

Rien de plus gai qu’un sapin décoré au milieu du salon, mais à condition qu’il soit déjà comblé. On n’attend donc pas le jour du réveillon pour glisser sous son feuillages des dizaines de cadeaux et on couvre déjà des boites vides (de céréales, de chaussures, de déco) de nos papiers cadeaux favoris, et on les dépose au pied du sapin pour patienter dans l’opulence.

 Atelierperenoelcover