Lifestyle

Entre Noël et le jour de l’an, on se met à la Mi-tox !

 On met son corps au repos

Entre la prétox et la détox, on adopte la mi-tox !

On connaissait la détox, et depuis peu la prétox, voici la mi-tox ! Le principe ? Pour soigner son corps entre Noël et le jour de l’an et espérer pouvoir encore rentrer dans la petite jupe qu’on a reçue au réveillon, on met son corps au repos sans toutefois se priver. Savant mélange des règles de la détox (qui répare les dégâts après les fêtes) et de la prétox (qui prépare notre corps aux orgies), la mitox est aussi une façon de continuer à fêter la fin de l’année sans risquer la crise de foie.

On n’accumule pas les excès.

Si la période des fêtes est celle où l’on risque de prendre le plus de poids ce n’est pas tant du fait des mets qu’on y déguste que du fait de l’enchaînement des repas gargantuesque sur plusieurs jours. Or, c’est connu, les excès ponctuels ne font pas grossir mais leur répétition si parce qu’elle empêche notre corps d’éliminer. Et le pousse à stocker. Première règle donc ; on évite tout excès entre Noël et le jour de l’an. On oublie le gras, le sucré, le sel, les féculents, l’alcool, mais aussi les produits laitiers et la viande rouge. On mise au contraire sur les légumes, le poisson et la viande blanche, qu’on cuit à la vapeur ou à l’eau pour garder toutes les vitamines et éviter les matières grasses.

On s’hydrate 

On le sait, l’alcool déshydrate et rend la digestion très difficile. Outre des nausées et une sacrée crise de foie, le manque d’eau empêche notre corps d’éliminer et accentue les risques de constipation. On boit donc deux fois plus en se préparant des eaux aromatisées pour varier les plaisirs et ne pas se lasser. On coupe par exemple un citron (bio) en tranches fines qu’on dépose dans une carafe remplie d’eau minérale, on laisse infuser et on la boit toute la journée. On peut aussi y ajouter un peu de menthe, ou du basilic, du gingembre, du concombre, à vous de voir selon vos goûts ! On mise également sur le thé vert et les tisanes, particulièrement les infusions à base de pissenlit ou d’estragon. Le must ? On se prépare une infusion d’artichauts en faisant infuser 10 g de feuilles fraîches dans une tasse à thé d’eau bouillante pendant quinze minutes avant de filtrer et de déguster.

On met son corps au repos

Pour faciliter encore la digestion, on évite les crudités et on mise sur les légumes cuits à la vapeur ou, mieux, sur les soupes. Brocolis, potiron/orange, on varie les plaisirs en choisissant des légumes pleins de vitamines et on ne se prive pas. Pour se donner bonne mine, on se prépare par exemple une soupe à la courge butternut en mixant une courge deux carottes, un oignon émincé, un cube de bouillon de légumes, un peu d’huile d’olive, et des herbes aromatiques.

 On soigne son foie

A Noël, c’est lui qui trinque le plus. Entre le gras, l’alcool et les excès, notre foie en voit de toutes les couleurs. On le soigne donc en misant sur les plantes et les légumes comme le romarin, le curcuma, l’ail, le radis noir, l’artichaut, l’avocat, la betterave, tous les légumes crucifères mais aussi le miel et le pamplemousse.

 On transpire

Enfin, on n’oublie pas de bouger pour faciliter la digestion et nous remettre en forme. On va marcher, ou courir, grimper, mais transpirer surtout pour éliminer les toxines. Et si vraiment vous n’avez plus la force de rien, marchez jusqu’au hammam le plus proche pour transpirer sans bouger !

 Time to detox