Lifestyle

From Paris to NYC #6 : Green (Matcha) is the new Black (Coffee)

 From Paris to NYC #6 : Green (Matcha) is the new Black (Coffee)

Bientôt deux mois que toutes les semaines, je partage avec vous les bons plans mode, les tendances, les habitudes, le meilleur – et parfois un peu le pire – de ce que je vois a Manhattan. Cette semaine, c’est d’un récent trend qui a voyagé du Japon au pays de l’oncle Sam qu’il s’agit, et bien que ca ne se porte pas, je ne peux plus m’en passer!

A Manhattan il y a cinq fois plus de Starbucks que de station service (!!). Pour tenir le rythme tout en restant dans la légalité, tout le monde carbure à la caféine. Mais le café très peu pour moi. Mon fuel a moi, plus stimulant que le café, et “super healthy”, c’est le Matcha. Le Matcha est une poudre très fine de thé vert moulu, broyé entre deux meules en pierre. Les japonais l’utilisent depuis des siècles pour la cérémonie du thé. On le prépare en le fouettant avec de l’eau chaude jusqu’ à obtention d’une mousse la plus limpide possible. Et pour que vous visualisiez bien la préparation, j’ai même fait une courte vidéo ci dessous.

Mais ça suffit la leçon. Ce qu’il faut retenir c’est ses bienfaits. Il y a autant de caféine dans une tasse de Matcha que dans un Red Bull ou un café (américano) mais en prime, vous absorberez un des antioxydants les plus puissants de la planète – il parait que c’est idéal pour combattre les inflammations, le cholestérol et la glycémie, et aider a réparer les tissus. Et une tasse de Matcha contient autant d’antioxydant que dix tasses de thé vert. Autre caractéristique du Matcha que vous allez aimer : la L-Theanine. Derrière cette appellation barbare mise en avant partout comme l’argument marketing ultime, se cache un agent apaisant qui clarifie les esprits et aide à rester focus. Elle a une libération prolongée qui évite le booste instantané suivi du crash du café. Le yin et le yang dont nous avons besoin.

 Matcha
 Matcha

Ca permet de rester speed, c’est bon pour la sante, et à voir la “matchamania” qui a envahi New York en a peine trois ans, ou la sempiternelle queue du très girlie Chacha Matcha bar de Little Italy, je ne suis manifestement pas la seule à avoir succombé à ce breuvage miracle venu du pays du Soleil Levant. Je vous donne le petit truc en plus pour finir: enrichir son Matcha de liquides divers et variés type yuzu, coco, lait, etc. J’en ai d’ailleurs fait un incontournable de ma cuisine : pâtisseries, bonbons, cocktails ca donne un petit coté sophistiqué nippon parfaitement adapté à mes recettes vegan sans gluten.

Alors ciao ciao vieil expresso et  « Konnichiwa » Matcha !

See you next week !

 Matcha

Références, adresses et sites associés :

En attendant vous pourrez toujours aller faire un tour chez :

2 adresses à ne pas louper Chacha Matcha et Matcha Bar :

Pour les puristes : Ippodo Tea New York

http://www.ippodo-tea.co.jp/en/shop/ny.html

 Sarah Mark, Matcha