Lifestyle

Interview 10 minutes AVEC… Danielle Cillien Sabatier (Galignani)

 Interview 10 minutes AVEC… Danielle Cillien Sabatier (Galignani)

Découvrez la Directrice Générale de la librairie la plus glamour de Paris : Galignani.

Elle aimait tellement les livres qu’elle a réussi à en faire son univers. Et pourtant, il lui aura fallu quelques années avant de pouvoir y trouver une place.

Née de parents Luxembourgeois, Danielle découvre le français à l’âge de 6 ans quand la famille s’installe en Afrique. Plus qu’un simple apprentissage scolaire, elle épouse le français comme une seconde nature. Son amour de la langue la pousse très vite à s’intéresser à la littérature, française et plus tard internationale. Il lui paraît donc très naturel, quand à 17 ans, elle doit quitter l’Afrique pour venir faire ses études à Paris, de s’inscrire en lettres. Ses parents voient les choses un peu différemment. Inquiets de la laisser vivre seule l’aventure d’une vie de fac à Paris, trop “libre”, ils l’orientent vers le système prépa-grandes écoles. Danielle se retrouve donc en classe préparatoire HEC à Versailles, au Lycée Sainte-Geneviève (Ginette pour les initiés) et intègre l’ESSEC. Fière de cette réussite, elle n’en garde pas moins un certain regret de ne pas avoir pu faire les études qui la passionnent tant. Mais advienne que pourra, la vie réserve parfois (souvent ?) des bonnes surprises. A sa sortie de l’école, elle est confrontée comme ses camarades au difficile et néanmoins amusant choix de l’orientation de sa carrière. Alors qu’à son époque, les voies royales sont d’un côté le marketing chez Procter & Gamble, de l’autre la Banque chez Paribas et enfin le conseil chez Arthur Andersen, Danielle choisit… la pub !  Elle commence une longue et brillante carrière où elle occupe à peu près tous les postes, de chef de pub (au magazine l’Express) à Directrice Marketing (chez France Télévisions, en pleine période de lancement de la TNT), ou encore Directrice d’éditions (chez EMAP, le groupe de presse). Et un jour, un rendez-vous avec un chasseur de tête va tout changer… Elle lui fait part de son goût pour l’univers des livres et qu’elle se verrait bien rejoindre une maison d’éditions. Il la rappelle peu de temps pour lui proposer une offre qui pourrait l’intéresser: DG d’une librairie.  Pour s’en faire un avis il lui conseille de se rendre au 224 Rue de Rivoli (Paris 8ème), chez Galignani.

 224 Rue de Rivoli (Paris 8ème), chez Galignani.
 224 Rue de Rivoli (Paris 8ème), chez Galignani.

Elle connaissait bien sûr le nom de cette mythique librairie, célèbre pour sa sélection de livres d’arts et de littérature anglo-saxonne, mais elle n’y avait jamais été (habituée de la rive gauche, elle fréquente surtout à l’époque “l’Arbre à lettres” ou “la Hune”). Evidemment, le job lui plaît. Mieux que ça, elle se dit qu’enfin elle va pouvoir être là où elle a toujours rêvé d’être: entourée de livres, et au contact des écrivains. Enfin, elle va pouvoir se réaliser à fond. “La vie c’est un roman” me dit-elle, comme si dans le fond, elle savait que ça arriverait. C’est en 2008 que l’aventure commence. Prudente et soucieuse des équilibres, Danielle apporte avec douceur son expertise business et marketing à cette institution dont elle connaît l’attachement des gens qui y travaillent. Par chance, beaucoup de choses sont à faire : monter un site internet digne de ce nom, mettre en place un catalogue de Noel, et surtout, animer la librairie avec des soirées signatures pour faire se rencontrer les auteurs et leurs lecteurs. Et depuis 2008, elle en a organisé des soirées aussi glamour qu’intéressantes. Parmi ses nombreux souvenirs, elle cite avec émotion sa rencontre avec Toni Morrison (Prix Nobel 1993), où encore le jour où Jean-Paul Goude avait orchestré l’animation d’une vitrine à l’occasion de son exposition hommage au musée des Arts Décoratifs, où la soirée qu’elle avait organisée pour le Stendhal Club de Charles Dantzig (Stendhal cite la librairie Galignani dans un des ses romans). Sans compter sur toutes ces rencontres plus informelles des habitués des lieux, ou de simples visiteurs de passage, connus ou très connus, avec qui elle peut échanger librement. Elle en cite quelques-uns : Charlotte Rampling, Patty Smith, Tilda Swinton, Mick Jagger… et bien sûr Karl Lagerfeld, fidèle parmi les fidèles de Galignani, et collectionneur boulimique de livres. Pour ne citer qu’eux.

 Charlotte Rampling & Danielle Cillien Sabatier chez Galignani
 224 Rue de Rivoli (Paris 8ème), chez Galignani.

Jamais à court d’idée, Danielle envisage l’avenir plein des projets qu’elle n’a pas pu encore mettre en oeuvre chez Galignani. Pour notre plus grand plaisir…. 

Alors Danielle, qu’est ce que tu nous racontes ?

Ta personnalité en 3 mots ?  Energique, enthousiaste, et sentimentale (affective)

Tes sources d’inspiration en ce moment ? Les écrivains et poètes que j’aime.. Baudelaire, Rimbaud, Saint-Exupéry,  Oscar Wilde, Francis Scott Fitzgerald.

La tendance que tu aurais aimé lancer ? J’aimerais lancer la gentillesse comme valeur universelle essentielle.

La tendance que tu aurais aimé empêcher ? Toutes les formes de ségrégation

Ton objet fétiche ? les objets en forme de coeur. J’en ai partout chez moi ! J’avais fait une vitrine avec des coeurs pour la librairie.

Ton créateur de mode préféré ? Karl Lagerfeld et Jean Charles de Castelbajac

Tes adresses préférées ? 

  • Francis Kurkdjian pour les parfums,
  • Le chocolat de Ducasse,
  • Les bijoux Sylvia Toledano, et les glaces de Pierre Geronimi, bientôt à Paris à Saint Sulpice

Ton havre de paix ?  La Corse (vers la pointe de la Castagna) et la Grèce (Porto Heli)

Ton truc en plus ? Un regard qui vous met à nu… (je confirme)

En enfin, ton conseil pour la suite ? Demain est un autre jour !

Merci Danielle

 Francois Pignol & Danielle Cillien Sabatier

Librairie Galignani

Adresse : 224 Rue de Rivoli, 75001 Paris

Téléphone : 01 42 60 76 07