Lifestyle

Les Maisons de l’été volume 1 – Le Palais Bulles (Théoule-sur-Mer)

 vue_aerienne_palais_bulles

Qui dit été, dit “saga de l’été”. Pas forcément en mode Le Chateau des Oliviers ou Les Yeux d’Hélène. Sur la route des vacances, petit détour vers quelques unes des maisons les plus emblématiques. Pour commencer, direction Théoule, au Palais Bulles de Pierre Cardin.

Le Palais Bulles. Une maison qui sonne “champagne” ! Si vous êtes déjà passés dans le coin – Théoule-sur-Mer dans les Alpes Maritimes- vous l’avez forcément déjà remarqué. Et sinon, vous l’avez nécessairement déjà vu quelque part, en photo, dans la presse, ou dans un reportage télé. Le Palais Bulles fait partie de ces endroits qui fascinent pour mille raisons. D’abord, il y a la maison, ou que dis-je le Palais en lui même. Construit entre 1979 et 1981 par l’architecte hongrois Antti Lovag, le Palais Bulles est unique en son genre : des bulles de couleur ocre rouge comme l’esterel, s’enchevêtrent les unes sur les autres formant un village troglodyte du futur. Aucune ligne droite, uniquement des courbes qui dessinent des formes suaves, rondes. On se croirait sur Mars, sur la Lune ou dans un village des Barbapapas. Et pourtant il s’agit bien d’une maison, immense, de 1200m2, avec 10 suites indépendantes et toutes uniques, des espaces de réceptions, des espaces de vie, laissant même la place à l’intimité et à l’évasion. Quand on se met dans l’une des piscines, rondes forcément, impossible d’imaginer qu’on est sur la côte d’azur. Mais le Palais Bulles ne tient pas son succès uniquement à son architecture. Il a été acquis en 1991 par Pierre Cardin, le couturier homme d’affaires tout terrain. C’est lui qui en a fait le symbole de son style et de sa maison et l’a transformé en maison star.  Pierre Cardin qui a donné une place très importante aux formes cylindriques, aux sphères,  ne pouvait qu’adorer ce Palais Bulles. Quand on le regarde depuis la côte, on se demande ce qui s’y passe. Plus jeune je me souviens de fêtes cannoises endiablées pendant le festival, que je découvrais dans le récit qu’en faisaient les émissions de Canal+. Très peu habité par Pierre Cardin, le Palais Bulles est surtout utilisé comme décor pour des tournages, pour des soirées ou pour des défilés. En 2008, la maison de couture Pierre Cardin y avait organisé un défilé. Plus récemment, en 2015, la maison Dior et son couturier d’alors Raf Simons l’avait utilisé pour un défilé croisière. Si vous avez raté ces images, n’hésitez pas à aller les chercher sur Google,  ça vaut le détour : ces jeunes filles en robe Dior d’été légères, en mode “New Look” revisité déambulant dans ces bulles de marbre, la scène était très graphique. Par chance pour les locaux et les vacanciers de la région, Pierre Cardin a organisé pendant de nombreuses années un festival d’été musical et théâtre qui a permis à un grand nombre d’entrer dans ce superbe décor. Malheureusement ce festival n’existe plus, mais si vous passez dans la région, n’hésitez pas à vous arrêter pour l’observer même de loin.

Pour en savoir plus : consultez les images ICI

A la semaine prochaine avec une nouvelle maison de l’été : la Vigie, à Roquebrune Cap Martin.