Lifestyle

Les personnages de l’été #2 L’Hétéro Tout Va bien et l’Hétéro Tout-Terrain

Je continue ici la série consacrée aux personnages de notre entourage. Cette semaine, partons à la decouverte de l’Hétéro Tout-Terrain, et de l’Hétéro Tout-Va-Bien.

L’hétéro tout va bien : Il porte sur lui un air de  contentement à tout bout de champs qui lui donne ce petit rictus de bienheureux. Ce monsieur “tout va bien” semble avoir été épargné par les tumultes de la vie même les plus anodins. Tout roule et a toujours roulé pour lui. S’il garde sa tête de poupon et ses joues bien roses c’est qu’il a aussi été programmé pour être père de famille, un bon père de famille. Très centré sur sa vie domestique – c’est d’ailleurs son sujet de discussion favori – il est réconfortant et éminemment rassurant. Il prend soin de “sa ptite femme” et de ses “ptits bout”choux” avec une tendresse presqu’agaçante. Sa force est de ne jamais envisager le monde dans son côté sombre. C’est aussi sa grande faiblesse. A force de nier les problèmes, ou plus sournoisement, de ne jamais les mentionner, il nous donnerait presque l’envie violente de lui crier “mais tu veux pas arrêter avec ton optimisme sans borne, non?!”. Bon bougre malgré tout, il pêche surtout par son manque de saveur. Rien à voir avec son cousin, l’Hétéro tout terrain.

L’hétéro tout terrain: Beau et charmant l’hétéro tout terrain n’est pas pour autant un apollon endiablé, version latin lover. Non. Bien que narcissique il est aussi et surtout super sympa, facile d’accès, jovial, bon camarade. A l’aise avec son corps, et bien dans sa tête, il joue pleinement la carte du métrosexuel qui prend soin de lui mais sans jamais tomber dans la caricature de l’ubersexuel qui donnerait l’impression de jouer avec les lignes. C’est bien là que réside son côté tout terrain. Sans complexe et conscient de son charme, il le laisse se répandre avec naturel auprès de qui veut bien le recevoir, filles ou garçons, sans pour autant laisser planer la moindre ambiguïté sur sa sexualité. Ni macho, ni affublé d’une galanterie déplacée, il se pose comme l’homme moderne version 3.0. Il peut à la fois être le bon pote, le bon ami, le camarade compréhensif, le bon père, le mari aimant, le teufeur invétéré. Certains seraient tentés de le détester, mais nous.. On l’adore.