Lifestyle

Les lieux romantiques où faire l’amour : bonne ou mauvaise idée ?

 James Bond, où l'amour sur la plage abandonnée...

Les lieux mythico-romantiques où faire l’amour ; bonne ou mauvaise idée ? 

Comme il existe des listes de livres à lire ou de choses à faire avant de partir, il existe une liste de lieux mythiques où, dit-on, il serait préférable et conseillé de faire l’amour. Romantiques et idylliques, ces endroits légendaires seraient les paradis des amants et nous assureraient un souvenir mémorable. Plage déserte, forêt boisée, balcon haut perché, couloir d’hôtel luxueux ou encore voiture embuée par la chaleur, c’est certain, sur le papier et dans les films, ça fait rêver. Mais en vrai ?

Que celles qui ont déjà essayé de coucher avec leur partenaire dans le sable lèvent le doigt. Et que celles qui ont trouvé ça agréable se fassent connaître ou se taisent à jamais. Parce qu’en vrai, faire l’amour sur une plage, aussi magnifique et déserte soit-elle, ça n’est pas la chose la plus confortable. Non seulement on s’enfonce facilement dans le sol mais il faut surtout rester dans la zone de sécurité délimitée par sa serviette ou sa fouta pour éviter de glisser sur le sable. Car une fois arrivés en zone sableuse, bonne chance ; les grains s’infiltrent partout (et quand je dis partout, je veux bien dire partout), on s’en met plein les yeux, on s’enfonce d’autant plus, bref, c’est sympa deux secondes mais ça peut vite tourner au drama. Idem pour la forêt, entre la branche qu’on se prend dans l’œil, la fourmi qui grimpe innocemment sur les parties intimes de son partenaire (true story) et la terre qu’on envoie avec nous-mêmes en l’air, l’aventure amour toujours devient rapidement scout toujours. Qu’on ne me parle même pas des toilettes de l’avion, si je dis sac à vomi, c’est explicite. Ayant eu l’âme téméraire, je pourrais continuer ainsi longtemps en démontant un à un les ilots de bonheur promis.

 Plage déserte, forêt boisée, balcon haut perché, couloir d’hôtel luxueux ou encore voiture embuée par la chaleur, c’est certain, sur le papier et dans les films, ça fait rêver. Mais en vrai ?

Alors, faut-il pour autant bannir à jamais ces Edens maudits ? Pas du tout. Mais peut-être les revoir à la baisse et surtout, surtout, moins écouter les légendes urbaines et conseils de magazines féminins pour suivre seulement son instinct et se laisser porter là où le vent nous mène. Entendez, si vous avez subitement envie de faire de la cuisine de votre maison de famille, ou, audace !, de votre lit, votre terrain de jeux, ce qui compte est moins le lieu dit que l’envie qui nous y porte. Et les plus beaux souvenirs sont souvent moins ceux qui reprennent les désirs des autres que ceux qu’on se crée de toutes pièces. En d’autres termes, de lieux mythiques, n’existent que les vôtres. Comme disait mon sage oncle, ne travaille pas à nourrir les mythes du commun, forge ta propre légende. Alors à vos épées.

 Plage déserte, forêt boisée, balcon haut perché, couloir d’hôtel luxueux ou encore voiture embuée par la chaleur, c’est certain, sur le papier et dans les films, ça fait rêver. Mais en vrai ?