Lifestyle

Point Q : Les sexfriends existent-ils vraiment ?

 Point Q : Les sexfriends existent-ils vraiment ?

Peut-on être amis et amants ? 

Chacun le sait, amour et sexe ne vont pas toujours de pair et la galaxie des amants est large. Du sacro-saint couple marié dont les ébats se nourrissent avant tout de l’amour que les conjoints se portent aux célibataires qui s’acoquinent le temps d’une nuit sans chercher à nouer d’autres liens que sexuels, les cas de figure varient. Et avec, les relations.

Il y a d’abord le conjoint officiel, on l’a dit, puis le coup d’un soir, mais aussi le plan Q, qui n’est donc pas inconnu mais pas non plus un ami, et enfin, nous dit-on, le sexfriend. Plus qu’un simple partenaire sexuel, qu’il soit régulier ou non, c’est un ami, quelqu’un avec qui l’on peut rire, aller danser, diner, boire, et finalement coucher. Sans pour autant, dit encore la légende, qu’aucun lien amoureux ne soit ni espéré, ni envisagé. Mais dans la réalité, les choses se passent souvent différemment.

Premièrement, il est rare qu’on couche avec un ami sans que la relation qu’on entretient avec lui ne s’en trouve changée. Quand ce n’est pas la gêne classique des lendemains trop arrosés (auxquels la question « mais qu’est-ce que j’ai fait ? » se trouve fatalement attachée), c’est celle, plus sournoise, des lignes brouillées qui s’instaure. Car coucher avec quelqu’un, quand bien même c’est un ami, nous fait rentrer dans un niveau d’intimité autrement différent de celui exploré dans l’amitié. Celui des corps nus, de la jouissance et du tabou. J’ai ainsi vu nombre d’amitiés se trouver écorchées ou temporairement stoppées par une nuit de folie ensuite non assumée.

Mais, assurent certains, le sexfriend est différent, c’est un ami certes, mais un ami de cul, un plan Q avec qui, en dépit du manque d’amour, on a noué une relation amicale dont le lien principal est le sexe et avec qui il est plaisant de coucher en déconnant. Ce ne serait donc pas un ami devenu amant, mais un amant passager devenu ami de coucheries. Entendu. Cela arrive certainement, mais moins probable est la longévité d’une telle relation. Car si amour et Q ne vont pas toujours ensemble, chacun sait qu’à la longue, coucher avec quelqu’un créé nécessairement un horizon d’attente plus ou moins évident qui n’est pas seulement une attente amicale. Pour le dire autrement, à force de coucher ensemble on finit toujours pas nouer des liens intimes plus proches de l’amour que de l’amitié. Dire le contraire, c’est supposer que le sexe est vraiment étranger à l’amour et que c’est presque par hasard que l’amour mène au lit. Ce que le réel dément. Un film a d’ailleurs été tiré pour le montrer, No strings attached, dans lequel Natalie Portman et Asthon Kutcher deviennent sexfriends en se pensant à l’abri de tout sentiment, avant de commencer à éprouver de la jalousie, de l’envie, de l’agacement, et finalement, les si redoutés sentiments. A la fin, évidemment, ils s’avouent leur amour aka ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

 Si dans la vie les histoires ne se terminent pas toutes comme dans les comédies romantiques (ça se saurait), il n’en est pas moins vrai que le fameux sexfriend est moins une réalité qu’un mythe et, qu’on le veuille ou non, que les sentiments, lorsqu’il est question de sexe, finissent toujours par arriver. Mais pas toujours des deux côtés hélas. A tous ceux qui, donc, seraient tentés par l’expérience et se penseraient ainsi préservés de l’audace des sentiments, faites attention. Car si sexe et amour ne vont pas toujours de pair, sexe et amitié presque jamais.