Lifestyle

Summer playlist

 Summer playlist, Crédits photo, onthefourthfloor

Pour un road trip sur la 66  /

Pour les fans de Jack Kerouac qui ont choisi de traverser les Etats-Unis à bord de leur bolide, impossible de partir sans musique. Deux ambiances possibles, douces et planantes avec Lana Del Rey, qu’on ne présente plus, ou Rhye, l’étonnant duo composé du canadien Mike Milosh et du Danois Robin Hannibal, tous deux basés à L.A et qu’on a comparés, sans exagération, à la chanteuse Sade. Petite info, la voix que vous entendrez n’est pas celle d’une femme mais celle de Mike Milosh… Pour une ambiance plus spatiale et dynamique, on recycle la B.O de Drive et on écoute Kavinsky dont on garde aussi les remix (de M.I.A et Sébastien Tellier notamment). Ou on se rue sur les albums de Flavien Berger, grand artiste français en devenir dont on commence à beaucoup parler et dont la prose techno-poétique nous emporte et impressionne.

 Flavien Berger

Pour danser à Ibiza /

Autre décor, autre ambiance ; si c’est sur les plages et dans les clubs d’Ibiza qu’on a décidé d’aller bronzer et danser, c’est avec la disco et l’électro qu’il faudra composer. Et comment parler disco sans citer l’un de ses maitres absolus ; Giorgio Moroder. Il a collaboré avec les plus grands (David Bowie, Freddie Mercury, Elton John, Blondie), signé des tubes dont les morceaux phares de Dona Summer, Hot stuff, Bad Girls, Love to Love You Baby, et les Daft Punk lui ont consacré un morceau hommage sur leur dernier album. On se rue donc sur sa musique sans tarder. Pour les plus modernes, on découvre Disclosure, le groupe british qui a signé le magnifique morceau You and Me qui faisait décoller les acteurs de la pub Lacoste. Et pour les plus éléctro minimale, on réécoute les premiers albums de Paul Kalbrenner (et ceux de son frère, Fritz), et on explore les contrées musicales de l’Allemand Marek Hemman encore peu connu en France.

 Giorgio Moroder

Pour courir le long de la plage /

Les lendemains de fête, rien de mieux qu’un petit jogging le long de la plage ou une marche en montagne pour se sentir mieux. On emporte alors avec soi, tous les albums de Rihanna ou de Beyoncé (même les fans d’électro peuvent s’y mettre), ceux du duo new-yorkais Ratatat dont le titre Cream on Chrome reboosterait Droopy, et on reprend ses habitudes d’ado en écoutant Justin Timberlake et sa version du Happy Pharellien, Can’t stop the feeling. Enfin, pour les fins de course et les côtes, on se passe un morceau de René Bourgeois pour repartir de plus belle.

Pour se détendre dans un hamac /

Dans un hamac, les pieds en l’air et la tête dans les nuages, on se prélasse dans les accords de Devendra Banhart dont tous les albums sont merveilleux de douceur et remplis de soleil. Pour se laisser bercer, on plonge dans l’univers country-blues du groupe franco-américain Moriarty (dont vous connaissez forcément le titre Jimmy).  Pour ceux qui veulent voyager et découvrir le Brésil, on fonce sur les albums de l’immense Caetano Veloso dont le fameux Cucurrucucu Paloma nous emportait déjà dans le film Parle avec elle de Pedro Almodovar. Enfin, pour résonner français, on lâche les préjugés et on s’essaie à la musique de Julien Doré, et on réécoute avec plaisir les albums de Sébastien Tellier.

 Devendra Banhart
  1. Et pour voyager sans bouger 

Pour découvrir de nouveaux artistes et surtout la musique du monde entier et selon les années, on télécharge sans plus tarder l’application Radioooo, une Web-radio qui permet de choisir un pays sur la mappemonde, de sélectionner une décennie de 1900 à nos jours pour nous faire ensuite découvrir des morceaux sélectionnés par la crème des DJs internationaux. Une application tellement magique qu’on se demande comment, et pourquoi, on n’y a pas pensé plus tôt.

 Radioooooo