Lifestyle

“Surprise-Party” : Décryptage d’une soirée d’anniversaire un samedi soir

 “Surprise-Party” : Décryptage d’une soirée d’anniversaire un samedi soir

Qui ne s’est jamais retrouvé un peu perdu à une soirée ne pourra pas comprendre. Par chance, c’est arrivé au moins une fois à tout le monde ! Alors profitez.

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai de plus en plus de soirées d’anniversaires le samedi soir. Peut-être qu’avec l’âge (la trentaine qui avance) les gens ont envie marquer le coup. Ou alors, tout simplement qu’ils se disent que leurs amis, un peu moins fauchés que lorsqu’ils étaient étudiants, auraient la main un peu plus facile au porte-monnaie pour leur offrir un joli petit cadeau.

Quoi qu’il en soit, à force d’aller à ces fêtes d’anniversaire le samedi soir, ça (me) laisse le loisir de regarder les gens. Et surtout plus intéressant, d’observer leur comportement. Parce que, soyons honnêtes : on y retrouve toujours un peu les mêmes personnages.

J’ai voulu ici leur rendre hommage, en espérant bien sûr de ne froisser personne…

Commençons :

  • Le mec qui ramène tout à la politique : je commence par lui, circonstance oblige. Peu importe ses convictions, ou ce qu’il pense. C’est le mec qui à 21H00 et alors que la pièce se remplit lentement, que les premiers invités commencent doucement à se saluer et à se débriefer de leur semaine (pour ceux qui se connaissent bien) ou alors tout simplement de leur vie (pour ceux qui ne se connaissent pas du tout), c’est le mec qui directe t’enchaîne pour avoir ton avis sur LE débat politique du moment. Ça  donne très vite dans le  “et donc toi tu penses quoi de” ou alors “tu as vu la position de X sur…”. Autant dire, qu’à 21H12, même après deux verres de cocktail maison (souvent une soupe colorée qui mélange beaucoup d’alcools aux goûts qui ne vont pas forcément bien ensemble) on a pas envie de parler ça. La parade : trouver un troisième larron garçon ou fille qui par intérêt réel ou supposé ou par simple naïveté aura envie de se faire enchaîner par le politicard en herbe, et vite filer en douce avec le très pratique “je vais me servir un verre, vous voulez quelque chose?” (et bien sûr ne jamais revenir)
  • La nana sur-sapée qui cherche un mec : Elle est clairement “over-dressed” (ou sur-sapée en français). Non pas que les autres convives n’aient pas d’effort, mais elle clairement… on la remarque. Déjà elle porte une robe. Forcément. Ça fait plus “soirée”. Un peu trop courte. Évidemment. Un peu trop… échancrée. Ça va sans dire. Et puis il y a le maquillage, légèrement outrancier, mais pas trop non plus  car elle a suivi le bons tuto YouTube “comment se faire un maquillage de soirée sexy sans en faire trop” (on lui avait fait la remarque la dernière fois). Elle est assise sur le canapé, en train de siroter un verre de Champ’ ou autre boisson à bulle qui y ressemble “j’aime pas trop le cocktail maison, trop fort”. Elle connait pas grand monde, du coup elle regarde un peu autour d’elle… Et en deux minutes, elle te raconte qu’elle s’est separée de son ex (ça faisait 2 mois) y’a pas longtemps et que du coup bah elle est super open quoi. Bah ouais quoi. Bon ok elle cherche un mec, ça arrive à d’autres. Bonne chance à elle.
  • Le couple qui parle à personne : Pas très loin sur le même canapé, ou un peu plus loin y a le couple qui est arrivé presque dans les premiers, et qui depuis le début de soirée n’a littéralement parlé à….personne. Oui personne. Même pas au mec ou à la nana qui fête son anniversaire. Non. Peut-être l’un des deux a -t-il dû répondre un vague “non merci” quand le mec assis à côté d’eux leur a demandé s’ils voulaient un nouveau verre..
  • Le couple collé-serré : À l’opposé total on a le couple qui la joue collé-serré. En fait on sait pas vraiment si c’est un couple au sens propre du terme, mais ils dansent tellement serrés, ils s’embrassent tellement goulument que, de deux choses l’une : soit ils viennent de se chopper, et ils vont passer une sacrée bonne soirée, soit c’est un couple installé, et alors ils nous en mettent plein la vue.
  • Le mec déjà bourré à 22H : Pas besoin de faire un dessin. Il est encore tôt et l’ambiance monte doucement. Et lui, un peu plus rapide que les autres a déjà pris pas mal d’avance. A 22H à peine, il titube,  finit mal ses phrases, menace même de tomber. Un de ses potes bienveillant l’exfiltre vers la cuisine pour lui éviter une honte monumentale.
  • Le bogosse qui parle fort : Il arrive plus tard, quand la fête est déjà bien lancée, vers 23H30. Il est grand, plutôt bogosse et fait mine de ne s’intéresser à personne en particulier, mais à tout le monde à la fois. Il parle fort, pour se faire remarquer.  Ça marche. Toutes les filles le remarquent…
  • La nana trop à l’aise : Parmi elle, il y a la nana trop à l’aise. Aussi sexy que le bogosse qui parle fort est mignon, elle est pas vraiment maquillée, n’a pas fait un effort fou pour s’habiller. Elle s’en fout. Elle est super à l’aise. Elle parle facilement à tout le monde, même si elle écoute pas les réponses….. D’ici 1h ou 2, elle devrait entrer dans le champs de vision du Bogosse qui parle fort. Peut-être un nouveau couple “collé-serré” en préparation…

Alors.. Et vous ? Vous êtes qui vous en soirée ?

Bon lundi et bonne semaine


A suivre