Lifestyle

Vegan philosophy

 Sommes nous ce que l’on consomme ?

Les mots : healthy, veggy, vegan, bio,organic, vert, green, ont un écho qui raisonne pour tous et pour tout au quotidien. Sans véritablement comprendre ce à quoi ils font précisément référence : on les entend lorsque l’on parle de mode, déco, cosmétiques, cuisine, bref quelque soit ce que l’on consomme, dépassant stricto sensu l’idée reçue de la définition de vegan que l’on réduit souvent à : « ne rien manger ».

Sommes nous à l’heure, du concept devenu slogan : EGO VS ECO ? Pas un jour ne se passe sans entendre tout et n’importe quoi à ce sujet. Vous êtes d’accord ? En bref la question peut se poser simplement : sommes nous ce que l’on consomme ?

Raison pour laquelle nous voulions mettre cette thématique à l’honneur avec humeur cette semaine. Du dressing à l’assiette en passant par les cosmétiques et les stars converties : Quand consommer rime avec bonne conscience, décryptage d’un mouvement engagé qui s’inscrit dans l’air du temps.

 Shrimps, Alexa Chung

De la mode…

Le développement et l’arrivée de matériaux innovants et pointus, délaisse l’image négative des produits synthétiques. Ces nouveautés techniques ouvrent la voie à une nouvelle génération de créateurs militants pour une philosophie de vie qui leur est chère.

1 / Les marques et les créateurs  qui se spécialisent sur le « responsable »

Vaute Couture dont le slogan est « Say it like a vote ! », Adolpho Dominguez,;  Helen Moore pour les simili-fourrures et Shrimps. L’accessoire reste toutefois le segment le plus exploité : notons Matt&Natt et LaBante London pour les sacs ainsi que Mats Rombaut et Good Guys pour les chaussures.

2 / Les marques et créateurs qui proposent une sélection vegan :

L’univers du luxe n’est pas en reste et les fibres green s’y font de plus en plus présentes, notamment chez Givenchy, Isabel Marant et Lanvin. Stella McCartney reste néanmoins l’exemple le plus probant, ses collections étant exemptes de cuir et fourrure depuis sa création en 2001.

 Stella Mc Cartney

… à la gastronomie /

Si les restaurants vegan se font de plus en plus nombreux, ils gagnent en créativité et acquièrent une dimension gastronomique, portée par des chefs qui s’intéressent à la diversité des produits organiques.

 

 Vegan lifestyle

Au-delà d’un phénomène tendance, le veganisme témoigne donc des prémisses d’une réelle métamorphose sociale, celle d’une prise de conscience de nos responsabilités individuelles et collectives envers les animaux et la planète. A l’image du brasseur Guinness qui prend un virage vegan. Cette philosophie, tous domaines confondus, a de beaux jours devant elle.

 My goodness, my Guiness