Lifestyle

What’s New Pussycat ?

 Quoi de neuf, Pussycat ? (What's New, Pussycat?) est un film américain, réalisé par Clive Donner, sorti sur les écrans en juin Avec Peter Sellers , Peter O’ Toole,Capucine, Paula Prentiss, Romy Schneider, Woody Allen , Ursula Andress , Françoise Hardy

Que répondre à la terrible question “Alors quoi de neuf” ?

C’est bien connu, la première question que se posent les gens qui ne sont pas vus depuis un certain temps, ou un temps certain est toujours la sempiternelle “alors quoi de neuf ?”. Comme si par définition, il avait forcément fallu qu’il se passe quelque chose de nouveau. Dans certains cas la vie fait “bien” les choses et dans ce cas le “quoi de neuf” peut-être l’occasion de raconter qu’on vient de changer de job, d’acheter un appartement, ou tout simplement de déménager, qu’on a eu un petit bout’chou (Aristide, Emile, Léon, Marcel, Gonzagues…) ou une petite “crevette” (Jeanne ou Margaux ou Margot ou Margo, …) ou que sa femme est enceinte du 2ème. Et là c’est l’extase : “génial, c’est une super nouvelle, vous connaissez déjà le sexe” “Oui mais Emilie préfère qu’on en parle pas pour l’instant”. Blanc. Ou alors la version plus corporate “cool et ce nouveau job ça consiste en quoi ?” “écoute c’est super intéressant je passe à la coordination internationale sur la politique de marque en lien avec les marchés”. Pas très clair, mais ça a l’air passionnant. Et enfin, la version immobialoro-financière “super, t’as acheté où ? N’hésite pas si tu as des questions sur ton emprunt, on vient de renégocier notre crédit avec Jo (comprendre Joséphine) et on a gagné 2 ans sur notre emprunt”. “Ah ouais, super tu me fileras le contact du courtier qui t’a aidé. On a acheté dans le 18ème, je pense que c’est un bon investissement”. Fine.

Et puis… Il y a tout le reste. Tous ces moments de la vie, où rien ne change. Ni l’appartement, ni le job, ni la situation maritalo-amoureuse, qu’elle soit heureuse ou plus compliquée. Et là c’est compliqué. “Alors quoi de neuf” ? “Bah écoute…euh… ça va, tout pareil, ouais, ça roule”. Réponse forcée : “et t’es toujours avec…euh”. “Oui écoute ça fait 2 ans, ça se passe super bien”. Là on s’enfonce. De la part de celui ou celle pour qui il n’y a rien de neuf, un vrai malaise s’installe; il ou elle se surprend à se sentir gêné de devoir se justifier que rien n’a changé. Pour celui ou celle qui la pose, deux situations : soit tout vient de changer pour lui et il se sent con d’avoir créé ce malaise, soit rien n’a bougé non plus et il devrait normalement réaliser que la question était con. Parce-que dans le fond, pourquoi il faudrait y avoir du neuf tout le temps ? N’est-ce pas dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs confitures ? Je trouve que dans le cas des filles entre elle, la question peut parfois prendre une tournure même un peu plus perverse. Partant du principe que la situation amoureuse (maquée, pas maquée) et donc par la suite familiale (avec ou sans enfants) de leurs copines est une question à la fois sincère mais aussi parfois empreinte de cette fameuse jalousie féminine, le “alors quoi de neuf” peut être l’occasion de jauger l’état des troupes ou alors ressenti comme tel par celle qui reçoit la question. Il faut alors lire entre les lignes, ou plutôt entre les mots: le  “alors quoi de neuf”, peut insinuer “alors toujours célib” ? ou “alors toujours pas de gosse” ou “alors toujours pas changer de ton taf (de merde)”?. Non ce propos n’est pas sexiste, il est le fruit d’une attention particulière faites aux bonnes mauvaises intentions que peuvent parfois se faire les filles entre elles. Pas toutes, bien sûr.. N’est ce pas ?

Alors quoi de neuf ? RIEN CONNARD !

Bon lundi !