Mode

Bientôt la Saint-Valentin, à nous la lingerie sexy à prix mini !

 Saint Valentin

Body, ensemble, nuisette, rouge sang, noir profond, bleu électrique… la lingerie qui va vous faire craquer.

Le 14 février, comme chacun sait, marque la fête de Cupidon. Et qu’on soit en couple ou célib, il n’y a pas meilleur cadeau à se faire que de la lingerie fine et sexy pour nous sublimer et nous donner confiance en nous. On oublie les culottes snoopy et les brassières en coton et on se rue sur la belle lingerie pour se faire plaisir…et gâter sa moitié ! Body, ensemble ou nuisette, rouge fatal, noir profond ou blanc nacré, à chaque femme sa lingerie et chaque corps ses charmes.

L’ensemble ; allécher avec luxure  

C’est l’option classique et éternelle, imbattable et toujours efficace ; l’ensemble. Mais attention, pas l’ensemble en coton des jours pluvieux, non, l’ensemble complet soutien-gorge, culotte, auxquels on ajoute porte-jarretelles et serre-taille les jours de fête. Et à chaque morphologie et chaque femme son ensemble ; pour les plus voluptueuses aux formes rondes et aux poitrines généreuses, on mise sur les soutiens-gorges push-up, les balconnets, les bustiers, mais aussi les triangles tout simples qui mettront en valeur vos formes (en particulier pour les silhouettes en 8, aux hanches généreuses mais à la taille fine). Pour les plus menues ou les silhouettes androgynes, choisissez un ensemble sophistiqué et sexy pour donner du volume à vos formes et souligner votre féminité ; push-up, culotte en dentelle, porte-jarretelle et serre-taille, on ose ! Côté culotte, si les fesses galbées peuvent tout se permettre (string, culotte ou shorty), on mise sur les culottes échancrées pour sublimer de longues jambes ou les tailles de guêpes, sur les culottes tailles hautes pour masquer un ventre rebondi et dessiner la courbe du fessier, et sur le shorty pour gommer les rondeurs. Celles qui veulent mettre en valeur leurs jambes craqueront aussi pour les porte-jarretelles (à assortir à son ensemble évidemment), et celles qui veulent affiner leur taille ou simplement la souligner ; pour les serres-tailles. En matière de dessous, la règle primordiale est la suivante : se sentir à l’aise et soi-même, inutile de chercher à se cacher ou à se déguiser, la lingerie vient toujours souligner.

Le body : suggérer pour mieux tenter

Pour celles qui préfèrent revêtir un ensemble une pièce pour se mettre en valeur et sortir de l’ordinaire, on opte pour le body. L’avantage ? Non seulement il souligne nos formes avec grâce et piment, mais en plus il permet de masquer certaines parties de notre corps qu’on peut préférer ne pas trop exposer (les fesses, le ventre et les hanches). Qu’on se rassure, ça ne le rend pas moins sexy et hot, surtout si l’on choisit un body en dentelle, ajouré et légèrement transparent, pour suggérer sans tout montrer. Côté forme, là encore, on choisit celui qui nous mettra le plus en valeur : pour les femmes à la taille fine et les plus menues, on opte pour les body à bretelles, les body triangle ou bustier ; pour les poitrines généreuses, on choisit le body à armature ou soutien-gorge intégré ; et pour les femmes aux hanches voluptueuses, on élit le body décolleté ou aux détails concentrés sur la poitrine pour recentrer l’attention de son conjoint vers le haut de son corps. Côté couleur enfin, le rouge reste l’arme fatale (surtout un jour de Saint-Valentin) dont peuvent abuser les silhouettes menues sans risquer d’en faire trop, pour les plus rondes, le noir est votre allié puisqu’il affine la silhouette, et le blanc reste un rêve pour souligner des fessiers galbés et des ventres finement taillés. Le truc en plus ? Une fois la Saint-Valentin passée ou la nuit terminée, on peut le reporter sous un jean (à condition qu’il ne soit pas trop transparent) ou un pantalon de smoking noir pour un look de soirée ultra simple et super hot.

La nuisette ; révéler sans se déshabiller

Qui a dit qu’il fallait être presque nue pour séduire ? Un don Juan de papier mâché probablement. Car si l’ensemble et le body dévoilent pour attirer, la nuisette révèle en laissant à notre partenaire le soin de nous déshabiller ensuite. Et pour celles qui peuvent avoir certains complexes ou ne pas vouloir se donner déjà crues, c’est le parfait combo. Sexy et élégante, elle peut même exciter encore plus lorsqu’elle nous donne confiance en nous. On la choisit donc ultra féminine, en soie ou en dentelle de préférence (exit le coton ou les matières trop lourdes) et transparentes pour allécher son partenaire. On mise sur les détails, la qualité (soie, satin, dentelle), la forme, triangle pour les belles poitrines, à froufrou pour les plus fines, et la longueur, courte pour les longues jambes, mi-cuisses et taille empire pour les silhouettes plus rondes. Enfin, si elle est en satin ou suffisamment opaque pour se montrer en journée, on la reporte une fois les beaux jours revenus avec de simples mules, ou sur un t-shirt ou un petit pull dès l’automne arrivé pour suivre la tendance déjà imposée.