Mode

Combinaison, l’uniforme parfait. Comment la porter hiver comme été ?

 Combinaison, l’uniforme parfait. Comment la porter hiver comme été ?

Chic et stylée, la combi de ville est la pièce à shopper d’urgence ! 

Pour qui, pour quand ?

Initialement, la combinaison était l’uniforme des ouvriers au XIXème siècle, puis des parachutistes pendant la seconde guerre mondiale. Mais depuis qu’Yves Saint-Laurent l’a faite défiler en 1968, elle arpente les rues de la planète et couvre les fessiers des plus grandes stars, de Kardashian à Gwyneth Paltrow, preuve qu’elle va à tout le monde. Pas de véto donc, en la matière, les brindilles comme les plus voluptueuses pourront l’adopter sans problème. Pratique et tout terrain, il suffit de l’enfiler pour être habillée et lookée, et de l’accessoiriser pour l’adapter aux circonstances. Parfaite la journée pour rester chez soi ou aller travailler, elle claque en soirée, parée de quelques accessoires et d’une paire de talons hauts. Favorite de l’été et du printemps, elle n’hiberne pas pour autant mais se couvre de pulls et de manteaux une fois l’hiver venu.

Comment la choisir et la porter ?

Tout dépend d’abord de sa morphologie. Plutôt fine, on la choisit un peu ample et dénudée pour laisser voir sa peau et ne pas ressembler à un haricot vert étriqué dans du tissu. Plus pulpeuse, on mise sur les combi ajustées pour souligner ses formes, surtout ses fesses et sa poitrine. On fait toutefois bien attention à ne pas la choisir trop serrée et à bien vérifier le fessier qu’elle nous fait (c’est souvent là que les combi de mauvaises qualité se trahissent). Pour les plus grandes, on la porte à plat ou en talons selon ses envies et les circonstances, et pour les plus petites, de préférence avec des talons pour élancer sa silhouette.

Côté style, on la shoppe selon ses envies et les occasions où l’on voudrait la porter. Noire et simple, c’est la parfaite tenue 24H avec laquelle on peut aller travailler (en soulignant sa taille avec une ceinture), se balader le week end en baskets et trench, et sortir le soir venu (en la portant avec des talons sexy ou des bottes travaillées, des bijoux – collier plastron, boucles d’oreilles -, et un bon make up).

Kaki et ample, façon parachutiste ou army girl, on l’adapte à son look en l’accessoirisant là encore, de bijoux mais aussi de pulls, gilets ou vestes pour la twister à sa manière. Et la porter même en hiver. Pour les fans de denim, on la choisit en jean et à boutons pression par exemple, idéale pour le week-end mais aussi pour aller travailler le vendredi, à condition de la porter avec des talons hauts et un joli blazer.

Plus tendance encore, les combi à imprimés vont à tout le monde et donnent de l’éclat immédiatement. Jungle, à rayures ou à motifs géométriques, on oublie alors les accessoires et on la porte tout simplement, avec des tennis ou des talons. L’hiver, on vous le disait, on couvre ses combi d’été en les portant avec un pull coupé court, sur un pull à col roulé fin, ou une chemise si la combi est sans manche, sous un gilet et surtout de gros manteaux longs.

On mise aussi sur les combi chaudes, en laine, en velours ou en molleton, à manches longues ou sans manche, à porter sous ou sur un pull à maille fine, et avec des bottines. Et pour les fêtes, on se rue sur les combi du soir, à paillettes, lamées, fendues ou décolletées, noires, rouges fatal ou blanches pour la jouer façon smoking avec une jolie ceinture noire.