Mode

Echarpes : comment les porter de 10 façons différentes ?

 L'écharpe : mode d'emploi et shopping

En laine, en cashmere, en coton ou en lin, XXL, précieuse ou bariolée, l’écharpe est l’alliée des cous frileux et la pièce mode à shopper asap. On vous dit tout !  

Echarpe, n. f ; large bande d’étoffe tissée ou tricotée qu’on porte autour du cou.

 Echarpe, n. f ; large bande d'étoffe tissée ou tricotée qu'on porte autour du cou.

Qui la porte ? 

Des nouveau-nés aux plus âgés, de L.A à Tokyo en passant par Paris, l’écharpe est l’alliée des cous frileux, masculins ou féminins. Qu’elle soit longue et légère, version Petit Prince, ou XXL et casi-couette version Lenny Kravitz, elle s’adapte à tous les styles et à tous. Ecossaise, sobre et unie, bariolée, en laine, en cashmere, en viscose ou en maille, tricotée, brodée, longue, courte, enroulée, nouée ou simplement passée, on ressort les écharpes pour faire barrage au froid. Et le braver avec style !

Quand l’adopter ? 

Si certains accessoires traversent les saisons, l’écharpe s’impose en automne et en hiver et s’oublie le reste de l’année pour laisser place aux foulards, châles et autres avatars moins chauds. Mais une fois exhumée de nos placards, elle nous accompagne du matin au soir et en toute occasion. Idéal pour couvrir nos cous en habillant un manteau ou en apportant une touche de couleur à une tenue sobre, elle peut aussi chiciser un blouson ou une parka, réchauffer un trench les jours pluvieux ou se garder, par-dessus une veste et à l’intérieur pour finir un look si elle est assez fine. Avec un jean et un gros manteau le week-end, un long pardessus et une tenue classique en semaine, on joue sur la couleur, les motifs et les contrastes de volume pour se donner du style et s’y enfouir. Le soir, épaisse, on l’enroule autour de nos épaules, plus fine, on la noue délicatement autour de son cou, ou on en fait une vraie pièce mode en osant l’écharpe XXL ou de couleur très vive à porter sur une petite robe sobre ou un costume 2 pièces, et sur des talons hauts !

 

Laquelle on choisit ?

Pour les frileuses qui cherchent avant tout à avoir chaud et se couvrir, on opte sans hésiter pour les énormes écharpes XXL dans lesquelles on s’emmitoufle/disparaît ; on l’enroule autour de son cou sur une veste ou on la laisse descendre sur notre buste pour la cintrer, par-dessus son manteau, à l’aide d’une grosse ceinture. Pour celles que les cols hauts étouffent, on mise sur les écharpes plus fines qu’on noue de façon lâche autour de son cou ; intemporelles, les écharpes en laine ou en cashmere, rectangulaires et assez épaisses, se nouent en formant une  « boucle européenne » en la pliant en deux dans le sens de la longueur pour faire passer l’une des extrémités dans la bouche formée de l’autre côté. Bohèmes, les écharpes à franges et à motifs peuvent, elles, se porter très lâche (en ne faisant qu’un tour autour de son cou pour laisser descendre les extrémités sur son buste) ou torsadé, en tournant l’écharpe sur elle-même pour la serrer et la nouer ensuite. Côté style, il y en a pour tous les goûts ; écossaises pour ajouter une touche british classic à son look, bohème pour les plus légères, sobre et unie ou flash et haute en couleur pour les affranchies, vu le prix, on peut s’en offrir plusieurs et varier les plaisirs pour se faire un total look ou, au contraire, casser une tenue grâce à elle. Et pour plus de façons de la nouer, c’est par là que ça se passe…

 

Shopping /