Mode

From Paris to New York #2

Manhattan c’est un ring! On court, on se (de)bat, on transpire.. Comment s’équiper ?

Bon il est à peu près impossible aujourd’hui d’avoir raté que c’était la rentrée, les fashion weeks fleurissent dans toutes les grandes capitales du monde, tout le monde a son bon mot sur les dernières tendances à suivre etc. Je ne vais pas rajouter de « background noise » inutile, après tout, on a qu’à lire Vloggist pour digérer toute l’info qui compte et éviter les « faux-pas »…(bon allez voir quand même les images du show Tommy Hilfiger à Brooklyn avec Gigi Hadid en tête au milieu d’un décor de « Carnival » – comprenez « fête foraine », c’était quelque chose)…

Le sujet de la semaine c’est le sport. Le corps de l’été prochain se préparant dès la rentrée, il va falloir transpirer tout en restant « regardable » et confort. Surtout qu’ici, la tenue de sport c’est bien plus qu’une tenue de sport. La maman qui dépose ses enfants à l’école, la joggeuse qui court le long de l’Hudson avant d’aller bosser, ou la housewife qui fait ses courses, elles sont toutes en tenue de sport. Et plus particulièrement, afin d’ « exercise » « in style », il faut la bonne basket.

Rien ne sert de courir sans la bonne basket /

On connait toutes les incontournables Nike (à prononcer « naille-qui »), la Reebok ou autre New Balance… Mais il y a une « outsider » qui cartonne: la APL (Athletic Propulsion Labs). Moi je ne porte plus que ça pour le sport. Et il y a longtemps que je ne suis plus la seule. On trouve bien sur toutes les couleurs pour toutes les humeurs mais ma préférée : la “running Shoes” Techloom Pro black gold and silver surnommée La « Darth Vader » par mes enfants.

 la “running Shoes” Techloom Pro black gold and silver surnommée La

Take your pick…live your dream ???????? ????: @reservoir_la

Une photo publiée par Athletic Propulsion Labs (@apl) le

On la voit partout, plus de discrimination: aux pieds de la marathonienne d’Uptown qui arpente le Reservoir(1), aux pieds de celle qui court sur la High Line(2), dans les salles de danse hippie chic de Tribeca, ou tout simplement comme moi dans les salles de boxe du West Village.

Avec la bonne basket, il faut assortir le reste : le legging noir ou bariolé (bon bariolé c’est quand même très « ricain » mais ça peut passer si vous vous sentez vraiment en confiance) que vous trouverez chez Bandier, le sportswear store par excellence a New York – mais pas de panique ils ont un e-shop : ICI ( legging, environ 70 euros).

 

Pour le haut, c’est facile tout le monde connait et c’est à portée de main puisque Victoria Secret a ouvert en France cette année (donc disponible en ligne également). On se choisit des soutiens-gorge sportswear. Ça maintient, ça ne compresse pas, ça fait le job. Je mets le Angel Sport Bra discret pour un soutien modéré et le Knockout pour un soutien absolu quand je « Spar » (ça c’est quand on boxe avec son coach sans vraiment se faire mal, comme si vu son gabarit – et le mien – il pouvait lui arriver quelque chose…). Et pour celles qui se sentent l’âme d’une vraie Angel, on peut « tomber » le T-Shirt c’est suffisamment sexy. Et puis franchement la brassière dégoulinante qui s’enlève par la tête c’est « yucky », donc si on peut éviter…

Voilà, on s’est toutes dit la même chose ces jours-ci : « à la rentrée je fais du sport à fond ! », « je vais me lever une heure plus tôt pour faire des exercices ! », et autres résolutions pleines de courage… et c’est vrai que dans l’ensemble on a de la chance on est quand même mieux faite nous les françaises – d’ailleurs c’est pas moi qui le dis, c’est Mireille Guiliano dans son livre « French women don’t get fat » (et elle est franco-américaine, ça doit vouloir dire quelque chose quand même !)… mais ne baissez pas votre garde quand même parce que la « Manhattanienne », elle vous talonne!

So toutes a vos baskets et see you next week.

 

Le Reservoir(1) : de son nom complet le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir qui est un spot fréquenté par les coureurs dans la partie supérieure de Central Park.

la High Line(2) : c’est le parc linéaire surélevé, un peu comme un viaduc, qui va en gros de la 14e rue à la 34e rue.