Mode

From Paris to NYC #10 : Quelle doudoune pour cet hiver ?

 From Paris to NYC #10 : Quelle doudoune pour cet hiver ?

Quelle doudoune pour cet hiver ?

Voilà plus d’un demi siècle qu’une question divise viscéralement la France et les Etats-Unis. Un différend diplomatique irréconciliable. La doudoune. Ici on affirme qu’elle est née à Aspen dans le Colorado en 1947, en France on pense qu’elle aurait vu le jour près de Grenoble en 1952 avec la marque Moncler. Impossible de se mettre d’accord. Je ne vais pas tenter de répondre à cette question aujourd’hui. Je vais attendre cet hiver pour aborder le sujet, je suis sure que Vloggist sera ravi de m’envoyer une semaine à Aspen afin que je me penche sur cette épineuse question. Bon arrêtons de rêver. Si je vous parle de doudoune aujourd’hui, c’est parce qu’il faut être réaliste : comme chaque année, les températures vont être négatives ici, et tous les jours il va falloir trouver la motivation pour sortir de sa couette. Et sous la neige, à -10, -20, il est tout simplement impensable d’échapper à la doudoune. J’ai tout essayé mais impossible d’y couper. Alors comme on dit ici « if you can’t beat them, join them ! ».

Avant de m’entendre dire que ca n’est pas très sexy comme manteau, je me permets de rappeler aux modeuses que vous êtes, le temps pas si lointain des « eighties », ou Chevignon et son canard colvert avait imposé la doudoune comme un indispensable de nos placards. C’était d’ailleurs une inspiration du blouson aviateur des années 50. Années 50’, années 80’, et maintenant année 10’, quelles sont nos options ?

Pour les réticentes qui ne veulent toujours pas en entendre parler, ou pour celles qui ont la chance de ne connaître que des hivers doux, vous pouvez tenter la superposition dont je suis fan. Vive Uniqlo et sa Ultra Light Dawn Jacket. On la passe sous son manteau fétiche et hop on reste élégante et bien au chaud.

Pour les autres, les frileuses, ou celles qui connaissent des hivers pénibles, il faut passer aux choses sérieuses. Assez logiquement, le nec plus ultra se trouve chez nos amis canadiens qui eux ont -40 l’hiver. Mes deux marques préférées : Mackage et Canada Goose. Ici, toute ma tribu est en Canada Goose : les petits comme les grands.

 Sarah Mark :

Pour ceux qui veulent éviter le look exploration arctique, ils ont même sorti une version avec revêtement extérieur en cachemire Loro Piana. Autre option plus tendance, pour celles qui refusent de passer le cap de la doudoune ultra chaude : Balenciaga sort cette saison une doudoune écharpe, et Moncler camoufle ses doudounes sous des extérieurs ultra luxe, tout un programme pour rester à l’abri des intempéries. Mais c’est tout de même un budget je vous l’accorde, donc allez aussi voir du côté du britannique Top Shop qui a une collection de doudounes renversantes. Mes favorites : la Velvet Puffer Jacket en marine, ultra riche grâce à son extérieur velours, et la Satin Puffer Jacket en rose, si on préfère le côté soyeux et sexy.

Alors maintenant qu’on a un petit aperçu des choix qui s’offrent à nous, il ne faut pas commettre d’impair : la doudoune ne se porte pas n’importe comment, au risque de ressembler a un sac. Voici les six commandements à apprendre par cœur et à réciter tous les jours juste après la prière du matin :

  • A SA JUSTE TAILLE TU LA PRENDRAS : si trop ajustée ou trop petite, ca fera vulgaire. Si trop longue, ca fait sac de couchage. Longueur mi-cuisse svp, car quitte à mettre une doudoune, autant qu’elle nous tienne chaud. Et la coupe cintrée avec ceinture, ou bien coupe droite.
  • LE CÔTÉ BRILLANT TU ÉVITERAS : on n’est pas sur les pistes de ski, et on n’est plus dans les «eighties».
  • LES COULEURS CRIARDES TU REFUSERAS : même raison, à moins que vous ne travailliez pour la sécurité routière, les couleurs doivent rester basiques
  • SUR LES DETAILS ET LA FINITION, INTRAITABLE TU SERAS : rappelez-vous la sélection Top Shop, petit budget mais effet max grâce aux détails
  • UN STYLE DECONTRACTÉ TU GARDERAS : exit les stilettos, qui dit doudoune dit style plutôt décontracté : on met son jean préféré ou un leggings en cuir et on se glisse dans un pull en cachemire, on casse le côté sport avec une paire de mocassins ou des baskets à paillettes type Adidas et le tour est joué. Et si malgré les températures hostiles, il vous prend l’envie de montrer vos gambettes, vous pouvez recycler la petite robe à fleur sur laquelle on superpose un pull bien douillet, avec chaussure richelieu ou low boots. Perso je suis fan de mes bottes de motard fourrées Fendi.
  • LA NUIT TOMBEE, AU PLACARD TU LA LAISSERAS : pas de doudoune pour les virées nocturnes

Plus question de se laisser mourir de froid !

Je laisse avec ma sélection shopping … See you next week !

INFOS / 

Nouveau Flag Ship Canada Goose a NY Soho ouverture prévue le 17 novembre, 10 Wooster Street

Pour la plus grande sélection de Canada Goose a Paris : Ken Claude Paris