Mode

La saison des mariages est ouverte : « Dress to impress ! »

 La saison des mariages est ouverte : « Dress to impress ! »

Notre correspondante New-Yorkaise Sarah Mark en connaît un rayon niveau mode. Bridesmaid, témoin, invitée, cette semaine elle vous partage tous ses conseils vestimentaires pour être parée le D Day.

Le weekend dernier c’était « Memorial Day » weekend. Je n’adresserai pas ici la symbolique Ô combien importante de cette commémoration : les soldats morts au front. Un peu cyniquement – désolé je n’y suis pour rien – « Memorial Day » marque aussi le top départ officiel de l’été. En pratique, cela signifie entre autres que les buildings permettent à leurs résidents d’accéder aux rooftops, que les locations d’été dans les Hampton peuvent démarrer, ou encore que la saison des pool party à Las Vegas est officiellement ouverte. Mais cela annonce généralement aussi la saison des mariages. Il ne faut oublier aucun RSVP, booker ses billets et ses hôtels suffisamment en avance, et surtout, et c’est toute la question du jour, il faut résoudre le casse-tête des tenues. Que vous jetiez du riz sur les marches de la mairie ou que vous soyez les pieds dans l’eau à faire la fête sur la plage, je vous ai préparé une sélection qui vous garantira l’oscar de la « Best Dress » pour tous vos mariages à venir !

Mais avant de faire de vous la star de l’été, il faut quand même que je vous donne des règles : voici quelques « Do » et « Don’t » vitaux a n’oublier sous aucun prétexte.

Do : Optez pour un look romantique, les mariages sont une célébration de l’amour. Pensez imprimé fleurie, crêpe, volants et dentelles. On réserve les looks pointus à d’autres occasions a moins que ça soit le mariage de Lady Gaga.

Do: Les chaussures sont là pour finir votre look, mais attention aux échasses si vous n’y êtes pas habituée mieux vaut un petit talon, compensé ou des sandales à bijoux pour danser toute la nuit. Et si vous tenez à porter vos stiletto pour la cérémonie prévoyez une paire de secours plus « comfy » (non pas des flip flop !).

Do: La coupe de la robe doit être impeccable. Si elle ne vous tombe pas parfaitement peu importe qu’elle soit belle à pleurer, ce sera un flop. Il vaut mieux dépenser moins dans la robe, et prévoir un budget retouche : longueur de l’ourlet, tomber de la taille, etc. Retenez qu’il vaut mieux s’appliquer à faire passer une petite robe anonyme pour de la haute couture que de finir par être anonyme dans la mauvaise robe haute couture.

Do : Faites attention au dress code, si les hôtes prennent la peine de l’indiquer, respectez-le scrupuleusement. Si rien n’est mentionné, basez votre tenue sur le lieu : en général le bord de mer appelle un look dressy casual alors qu’une salle de bal appelle un côté plus formel.

 

Don’t : Le blanc est exclusivement réservé à la mariée (sauf si vous êtes invitée à une soirée blanche bien sûr). Si vous pensez que j’enfonce une porte ouverte, détrompez-vous, il y a systématiquement une maline pour se pointer en blanc. Et puisque la mode est aux mariées de couleur, restez à l’écart de tous les tons trop pastel comme le cream, poudre etc. Bottom line, s’il y a une règle à retenir : laissez la mariée briller !

Don’t : Les tenues ultra sexy et transparentes sont à proscrire. En gros, si vous ne la portez pas devant granny de peur de la choquer, ne la portez pas non plus devant la grand-mère de la mariée.

Don’t : Ne mettez rien dans lequel vous n’êtes pas à l’aise, trop serrée ou au bord de la « wardrobe malfunction » – c’est à dire la robe qui découvre certaines parties intimes par accident (Sophie Marceau ? Cannes 2006 ? Ça ne vous rappelle rien ?). Voilà : « Couvrez ce sein, que je ne saurais voir » !

Maintenant que vous avez les quelques codes élémentaires à respecter, voici ma sélection spécial « US designer ». J’ai glissé mes deux chouchous australiens Alice McCall and We are Kindred pour fleurir la sélection.

See you next week !