Mode

La petite veste noire

 veste noire chanel femme

« La petite robe noire, la petite robe noire, la petite robe noire ». A force d’en entendre parler, on s’étonnerait presque qu’une ancienne pop star n’en ait pas encore fait le refrain d’une chanson. On en parle partout, dix articles lui sont consacrés par saison, et par semaine, Guerlain en a fait un parfum, et on la cherche encore même si les marques en proposent cinquante nouvelles versions par collection. Mais qui la porte vraiment ?

Finalement, s’il y a bien une chose que les femmes (et les Françaises en particulier) portent toutes, c’est moins la robe que du noir. En effet, on enfile plus rapidement un pantalon ou une jupe qu’une robe qui, pour être flatteuse, supporte mal les quinze pulls que notre climat tempéré (vu la quantité de pluies annuelles, on pourrait honnêtement demander à revoir l’appellation) impose, et se porte plus volontiers le soir que la journée. Celle qu’on porte en revanche tout le temps, au bureau, en soirée, hiver comme été, et que les marques réinventent tout autant, c’est la petite veste noire. Des grandes fluides sans manches aux plus sérieuses et structurées, de celles en cuir à celles à franges en passant par les festives à paillettes, on en a toutes au moins deux ou trois. Chanel l’a portée haut en en faisant un classique et en lui rendant hommage dans un livre de photos  paru en 2012 et une exposition qui, excusez-moi du peu, eut lieu au Grand Palais.

Zara (qui en offre au moins dix par mois), H&M, Mango, autant que Saint-Laurent, Balanciaga et leurs confrères de la haute, ou même certaines friperies (type Kilo Shop à Paris), on a l’embarras du choix. Et en voici justement quelques-unes pour le prouver.

LA REDAC A TESTÉ ET VALIDÉ POUR VOUS