Mode

Tout schuss ! Comment porter le pull d’hiver avec style !

 Tout schuss ! Comment porter le pull d’hiver avec style !

Qui a dit que les gros pulls d’hiver ne pouvaient pas être stylés et sexy ? Sûrement pas nous. A condition de savoir le porter. Suivez-vous, on vous dit tout. 

Quand l’adopter ?

Dès aujourd’hui et jusqu’aux dernières gelées. Chaud, douillet et confortable, le pull d’hiver est l’allié idéal pour braver le froid et ne pas avoir à empiler les couches pour se réchauffer. La journée et au bureau, on le choisit sobre et en grosse maille ou à torsades pour le porter sur une chemise et rester chic en ayant chaud. Le week-end ou les jours de détente, on se lâche sur les motifs et les couleurs vives pour égayer sa mine et faire la différence. Et le soir on ne l’oublie pas mais on le choisit plus près du corps et plus finement tricoté, pour le porter sans rien dessous ou sur un top en soie qu’on laisse deviner dessous.

Comment le porter ?

 Parce qu’il est généralement assez large et épais, et parfois relativement informe, on donne un twist à son look en le portant différemment. On le rentre par exemple dans son jean taille haute surmonté d’une ceinture, ou on le choisit extra large et assez long pour le porter sur un legging, avec des bottes en daim ou en cuir, sous un blaser anglais ou un long manteau de laine. Avec une jupe, on le choisit plus ajusté et court, ou au contraire plus ample pour le laisser descendre sur une mini. Avec une petite robe noire, on n’oublie pas son gros pull, mais on le prend coupé court (au niveau du nombril) pour jouer sur les volumes. Et avec une chemise, on opte pour un pull en grosse maille serrée et à col rond pour rabattre le col de sa chemise par-dessus ou le laisser relevé sur son cou, façon chemise à col roulé. Enfin, pour le féminiser en toutes occasion, quelque soit le modèle, on n’hésite pas à faire tomber dessus un gros collier ou une longue chaine en or retenant une médaille, à nouer un foulard de couleur autour de son cou, à épingler une broche sur sa poitrine, ou à sortir ses plus belles boucles d’oreilles pour lui donner de l’éclat.

Lequel choisir ?

En laine, en angora ou en mohair, en grosse maille, tricoté, torsadé ou côtelé, à col rond, cheminé ou roulé, sobre, coloré ou à motifs, il y a tant de modèles qu’il convient à toutes les circonstances. Et à toutes les femmes. Des gros pulls en maille qu’on shoppe, classiques, beige, noir, gris chiné, ou carrément rouge pétant pour rehausser son teint et claquer avec un jean, aux pulls à motifs de Noël (flocons, cerfs, skieurs), parfaits pour égayer un look et un pantalon sobre, on varie les volumes et les couleur pour changer de style comme de pull. Pour les plus menues, on le choisit assez serré pour ne pas disparaître dessous, et ajusté pour les plus rondes pour mettre en avant leurs formes. Ou un peu ample, à rentrer dans un pantalon pour le faire légèrement bouffer. On varie les plaisirs en n’oubliant aucune couleur, rouge, orange, vert sapin, bleu nuit mais aussi kaki, bordeaux, taupe ou mauve, et en mixant les motifs : d’hiver certes, mais aussi à rayures ou à poids. Enfin, on change des simples pulls lisses en misant sur la maille torsadée (les pulls dits « irlandais »), les pulls tricotés ou les pulls en mohair, aussi doux que soyeux. A vos pulls, prêts, partez !