Mode

Zoom sur La cape

Cape, n. f ; Vêtement sans manches, avec ou sans capuchon, porté sur les épaules.

Qui la porte ? 

Les super-héros et les personnages des grands romans du XIXème siècle (« de cape et d’épée »), mais aussi, depuis quelques saisons, les super-modeuses. Chaude, facile à enfiler, élégante sans être trop tradi, c’est la pièce moderne de l’hiver. Imprimée version bohème, noire et longue version classique, courte et flash version rock ou structurée version cool, elle s’impose dans tous les dressings en se pliant aux goûts de chacune. La preuve, elle défile sur les podiums des plus grands, Sonia Rykiel, Chloé, Valentino, Stella McCartney Dries Van Noten ou Givenchy.

Quand l’adopter ? 

Dès que les beaux jours cessent et que le froid revient, de l’automne à l’hiver donc, on couvre nos épaules grâce à elle. Idéale la journée pour aller travailler comme le soir pour sortir, tout dépend du modèle. En journée, on la choisit en laine épaisse et structurée pour bosser en restant stylée, à porter avec une chemise ou un pull fin, et un pull à col roulé quand les températures baissent. Le week-end, on adopte une cape plus souple, aux couleurs chaudes (gris clair, taupe, beige) ou  imprimée pour sortir se balader, en jean, pull et en basket. Le soir, on joue sur la longueur pour chiciser un look en un clin d’œil et pouvoir sortir en petite robe ou en jupe sans risquer la pneumonie. On mise alors sur les couleurs sobres, les détails (poches, col en vison ou en fausse fourrure, boutons d’or) et les talons (hauts de préférence).

Laquelle on choisit ?  

Parce que sa coupe est singulière et impose sa forme à notre silhouette, on la choisit en fonction de sa morphologie. Pour les plus petites, on mise sur la cape courte et on évite les trop larges pour ne pas s’y noyer. Les plus grandes en revanche ont tout intérêt à adopter la longueur pour affiner encore leur silhouette et peuvent se permettre les capes XXL ou masculines pour un look étudié. Quelle soit courte ou longue, on l’associe à un pantalon large ou un jean slim, et ne glisse les robes et les jupes que sous les longues capes pour éviter les superpositions peu flatteuses. Côté style, on fond pour les capes british à imprimés pied-de-poule ou tartan à condition de l’associer à une tenue assez sobre. Idem pour la couleur, on ose le rouge ou le pastel seulement si on sait se restreindre par ailleurs. Plus passe-partout et imparable, la cape noire, à franges, à poches, longue ou courte, convient à tous les styles et donne même de l’allure aux adeptes du jogging. Enfin, cette saison, on traque les capes-manteaux inspirées de celle de la collection automne-hiver 2016  de Chloé et on prie pour qu’une marque abordable veuille bien reprendre celle en peau lainée du défilé Maison Margiela automne-hiver 2016-2017. Alors cape ou pas cape ?

SHOPPING /