Mode

Zoom sur la claquette

 Cet été, ça claque !

Il y a des come back auxquels on voudrait d’abord ne pas croire. Les L5 par exemple. Ou les Birkenstock. Ou encore les claquettes il y a trois ans. Reléguées au rang de chaussures honteuses destinées a priori à n’arpenter que le carrelage sale des piscines municipales, leur come back fut pourtant autant une surprise qu’un succès. Halte au débat donc, elles sont tendances. Mais voyons pour qui.

Qui les porte ? 

A l’origine, on l’a dit, Jean-Claude le prof de piscine du camping. Mais depuis trois ans tout le monde de la mode, de Jacquemus (et ses addidas  originales) à Heidi Klum (en claquettes de cuir) en passant par Mary-Kate Olsen ou encore Rihanna. Cette dernière vient même d’en sortir une nouvelle version, en fourrure et satin (classe), à l’occasion de sa collaboration avec Puma.  Le point commun : la claquette vient faire ou casser une tenue, ce n’est pas une simple paire de chaussures qu’on enfile comme on passe un t-shirt, c’est au contraire la pièce phare de son look, celle qui donne le ton. Cuir ou plastique pour commencer ; les plus chics et élégantes resteront cuir, là ou les plus audacieuses et les normcor, joueront à fond la carte « moche et faute de goût » en associant  la vieille Adilette (la claquette Adidas) avec des chaussettes blanches. Entre les deux, on garde la forme de la claquette et on joue avec les matières.

 Rihanna, ses claquettes fourrées pour Puma

Quand les adopter ?  

Première règle évidente ; hors de la piscine, en ville, la journée, mais pas en soirée à moins que la dite claquette claque vraiment, comme celles doublées de fourrure de chez Céline, ou celles, portées par Camille Rowe, sublimes en cuir tressé de chez Beatrice Valenzuela. N’oublions pas que l’avantage de la claquette est avant tout d’être confortable, agréable en été et facile à enfiler. Logiquement donc, on la porte en été et en ville (pour ne pas risquer de ressembler à Jean-Claude, qui, oui, les porte toujours), en cuir pour les plus prudentes, en plastique mais de couleur ou noires et aux détails finis, avec un jean et un t-shirt, ou une jupe et un top simples. La clé ? La simplicité. Une fois encore, c’est une pièce si forte que mieux vaut ne pas en rajouter.

 Claquettes fourrées

Lesquelles choisir ? 

Selon l’heure de la journée, on joue avec les détails et les styles. On réserve le plastique et les matières moins nobles à la journée et aux moments de temps libres, et on se rue sur le cuir et ses déclinaisons pour aller travailler ou passer une soirée à plat. Cuir argenté avec un pantalon noir et ample, doublure fourrure avec un short et une chemise le soir. Etant déjà une pièce forte, on évite de se lancer dans les combo paillettes-strass-couleurs, et à moins de vouloir défiler pour Vêtements, on range ses chaussettes. C’est l’été !

 Et voilà comment porter les claquettes...
 Et voilà comment porter les claquettes...

La sélection de la rédaction :