Mode

Zoom sur La veste en jean

 miranda-kerr-veste-jean

Veste en jean, n. f ; Vêtement à manches, boutonné devant, qui couvre le buste jusqu’aux hanches et coupé dans une toile denim. 

Qui la porte ?

Initialement, tout le monde dans les années 80’s. Mais comme chacun sait la mode, comme la terre, tourne sur elle-même pour nous faire revivre ses tendances. De fait, depuis quelques années, toutes les filles l’ont adoptée, principalement les américaines (patrie du denim oblige), de Rihanna à Jessica Alba en passant par Gwen Stefani, Miranda Kerr, Kirsten Dunst ou encore Keira Knightley. L’avantage ? Elle se porte avec tout et s’adapte à tous les styles ; élégante en denim foncé, elle illumine une tenue sobre si on la choisit claire et apporte une touche rock et sexy si on la passe sur une simple robe d’été ou avec un pantalon 7/8ème et un t-shirt.  Qu’on soit rock ou plus sage, son statut de classique lui permet d’habiller les plus chics comme les plus streets.

 Claudia dans les années 90

Quand l’adopter ?

Tout le temps. Idéal les soirs frais d’été, elle se porte aussi bien avec une robe légère qu’avec un pantalon ou un short, à condition de ne pas jouer le total look denim. Pour les diners plus chics, on la préfère en jean foncé à manche trois quarts et plutôt près du corps. En ville, elle rend estivale et joyeuse les tenues les plus simples et se marrie aussi bien avec des jupes qu’avec des robes, des jeans (noirs ou gris) ou même le combo pantalon/chemise blanche la journée. Enfin on ne l’oublie pas l’hiver, où on la porte en sous-veste et surmontée d’un col en mouton pour nous réchauffer et redonner un peu de soleil à nos mines fatiguées.

Laquelle on choisit ? 

Foncée, claire, ample ou serrée, tout dépend de son style et de son envie. Pour la jouer casual, on la choisit ample et plutôt claire, le must étant de trouver une vieille levi’s en friperie ou dans les placards de sa mère, et de l’associer à des vêtements plus sobres pour éviter le côté déguisement come back 80’s. Côté texture, on les prend assez épaisses, et côté forme on ose la veste sans manche uniquement si on l’associe à une pièce élégante pour ne pas ressembler à une post-ado et qu’on évite l’effet délavé (difficilement classe). On peut aussi la customiser en la parant de pins, écussons et broderies, ou la choisir noire, mais comme souvent avec les classiques, le mieux est de rester sobre et de laisser la pièce nous habiller seule. Et pour un look encore plus frais et toujours chic, on en shoppe une blanche, pas trop près du corps et en jean épais, qu’on porte avec un pantalon noir ou un jean bleu (cette fois), et un simple top en soie.